twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Après six jours de détention à Rebeuss : Daniel Goumbalo Seck en liberté provisoire

mercredi 17 mars 2010

L’ex directeur général de l’Artp, Daniel Goumbalo Seck, a retrouvé les siens. Cela fait suite au document que le Doyen des juges du Tribunal hors classe de Dakar a signé, hier, mardi 16 mars, attestant sa liberté provisoire, après six jours de détention. Une première manche est ainsi gagnée par les avocats de M. Seck, en attendant de blanchir totalement leur client.

C’est hier, mardi 16 mars, aux environs de 16 heures que l’ancien directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp), M. Daniel Goumbalo Seck a quitté le Bloc des Madeleines. Après six jours de détention à la prison de Rebeuss, M. Seck qui était accusé de détournement de deniers publics, vient de bénéficier d’une liberté provisoire. Dans la matinée d’hier, ses avocats, avait déjà annoncé que le Doyen des juges du Tribunal hors classe de Dakar, Mahwa Sémou Diouf a signé le document accordant à M. Seck une liberté provisoire.

Cette décision fait suite à l’audition d’avant-hier, de Daniel Goumbalo Seck, sur le fonds du dossier. Certainement, pendant ce face à face de deux tours d’horloges, l’ex directeur général de l’Artp a servi des arguments « convaincants et solides » qui ont fini par convaincre le Doyen des juges du Tribunal hors classe de Dakar. Comme l’a confirmé son avocat Me Baboucar Cissé qui a affirmé : « l’interrogatoire confirme que les accusations ne sont pas fondées ». Cet état de fait oblige ainsi le Doyen des juges à mettre la pédale douce en accordant une liberté provisoire à M. Seck.

Selon l’autre avocat de l’ex Dg de l’Artp, Me Alassane Cissé, cette liberté provisoire est obtenue suite à un accord du procureur, du juge et de l’agent judicaire de l’Etat. Sans avancer de chiffre exact, Me Cissé annonce que leur client a consigné. Avant d’assurer : « on est disposé à répondre à chaque fois qu’on aura besoin de nous ». Pour son collègue Me Baboucar Cissé, « l’autre étape consiste à blanchir totalement notre client sur tout ce qu’on lui reproche ».

Déjà au terme de l’audition d’avant-hier, de leur client, ce dernier avocat de l’ex Dg de l’Artp, avait annoncé le dépôt de cette demande de liberté provisoire et puis de la transmission du dossier au procureur de la République. Sur cette même lancée, Me Cissé avait déclaré que leur client « n’avait nullement l’intension de détourner quoi que ce soit ». Il avait ajouté : « nous estimons que les faits pour lesquels il est poursuivi ne sont pas établis et nous avons déposé une demande de liberté provisoire, mais le juge doit transmettre le dossier au procureur de la République ».

Il faut rappeler que la demande de main levée de mandat que les avocats de Daniel Goumbalo Seck avaient déposé le vendredi 12 mars 2010, a été rejetée. Me Baboucar Cissé et Me Alassane Cissé avaient expliqué que la demande était rejetée parce que le procureur avait jugé prématuré leur dépôt.

Ainsi, avant M. Seck, le professeur Abdoulaye Sakho, cité dans cette affaire dite « tontine de l’Artp » avait bénéficié d’une liberté provisoire, le lundi 15 mars, suite à son audition. Pr Sakho avait consigné 57 millions de F Cfa. Il sera suivi dans cette logique par un autre membre du conseil de régulation, en l’occurrence M. Abdoulaye Ndiaye. Il a été entendu puis mis en liberté provisoire après avoir consigner pour presque une cinquantaine de millions de F Cfa. Il faut préciser que le Pr Sakho et Abdoulaye Ndiaye ont pour avocat, Me Ousmane Sèye.

Bacary Dabo

(Source : Sud Quotidien, 17 mars 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)