twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Appliation du nouveau code général des impôts par SONATEL et SENELEC : La taxe de 1 % qui fache les grands consommateurs

jeudi 16 mai 2013

La Senelec et la Sonatel ont commencé à appliquer les nouvelles dispositions du code général des impôts qui consacrent désormais une taxe fiscale égale à 1% du montant net de la facture, supprimant ainsi les timbres fiscaux dont le prix varie entre 150 et 300 F cfa, quel que soit le montant de la facture.

Entré en vigueur le 1er janvier dernier, le nouveau code général des impôts ne cesse de susciter des polémiques. En effet après l’acompte sur impôt de 3% imposé aux petits et moyens importateurs, voilà que les clients de la Sonatel et de la Senelec ont constaté au début de ce mois de Mai, une taxe de 1% sur leurs factures en application des nouvelles dispositions fiscales.

Le timbre fiscal dont les prix variaient entre 150 F et 300 F, a été supprimé en lieu et place d’un pourcentage de 1% sur toute facture supérieure à 20 000 F. Ce qui veut dire que ceux qui consommeront moins du seuil de taxation, seront exonérés, contrairement à ceux qui auront des factures supérieures car ils devront payer plus que le prix des timbres dans l’ancien système.

Un consommateur par exemple qui aura une facture de 50 000 F, payera désormais 500 f de taxes pour tout paiement en espèces et de manière progressive, un montant de 1000 f sera appliqué à toute facture de 100 000 F

Et vue la hausse du prix de l’électricité ainsi que de sa facturation bimensuelle ou des forfaits téléphoniques et internet de la Sonatel, il serait difficile, voire très rare de trouver des clients avec des factures inférieures au seuil de la taxe , c’est à dire moins 20 000 F.

(Source : Netali, 16 mai 2013)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)