twitter facebook rss

Ressources

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Appel pour la création d’une association promouvant les logiciels libres

dimanche 26 septembre 2010

Ces derniéres années l’utilisation des logiciels libres dans notre pays et plus généralement en Afrique a considérablement évolué dans le milieu universitaire et professionnel mais aussi chez les particuliers. Cette évolution est marqué par l’utilisation de plus en plus croissante de Gnu\Linux et de plusieurs logiciels libres.

Ceci est dû à une prise de conscience des professionnels de la qualité des logiciels libres mais aussi de l’effort de certains groupes d’utilisateurs qui ont malgré les difficultés, fait preuve de courage pour mener à bien leur mission.

Mais le travail est loin d’être fini, il ne fait que commencer. Le principe des logiciels libres qui tourne autour de la liberté de l’égalité et de la fraternité doit être promu et protégé. Pour cela on doit continuer le travail déjà entamé c’est à dire de démystifier Gnu\Linux et les logiciels libres mais aussi participer à la conception et à l’évolution de ces logiciels.

Cette mission ne peut se faire sans l’aide

1- des écoles,instituts et universités
2- de entreprises et prestataires de service
3- des groupes de geek informatique que nous appelons souvent hackers.

En réunissant tout ce monde, il nous faut un cadre commun d’entente qui nous permettra de nous protéger et de nous entre aider pour ne pas tomber dans notre propre piège.

D’où la nécessité de mettre en place une association apolitique et à but non lucratif pour la promotion du logiciel libre à l’image de "l’APRIL" et de la "FSF" qui aura pour mission la promotion, la démocratisation, la protection et la diffusion des logiciels libres. Pour cela divers moyens politique et juridique devront être déployé.

L’association devra défendre devant gouvernements et parlements que les logiciels libres, l’interopérabilité, les formats ouverts et les biens communs informationnels sont autant d’atouts pour le Sénégal et l’Afrique, pour les citoyens et pour l’industrie et qu’ils se doivent de le protéger et de le promouvoir.

Elle devra aussi dénoncer toute atteinte au logiciel libre et aux libertés numériques, les empêcher et garantir la sécurité de développement du logiciel libre.

L’association devra aussi être une référence pour les LUG (Linux User Group), associations FOSS, ONG, etc.travaillant sur le domaine du libre ou des thèmes voisins.

Ces thémes pourront tourner autour de ceux défendu à travers le monde :

- Les quatre dangers menaçant le logiciel(brevet sur les logiciels et sur les algorithmes, DRM (restrictions digitales), vente liées, l’informatique déloyale)

- Formats ouverts et l’interopérabilité

- mise en place d’infrastructure libre

- Solidarité numérique

- Transparence/démocratie autour de l’informatique

- Licences

- Intégration des logiciels libres dans les centres de recherches, écoles et universités pour la recherche autour de systémes 100% libres

- Mise en place d’une cellule de veille juridique et technologique pour contrecarrer toutes menace potentielle

- etc.

Cette liste de tâches et les propos décritent ici son loin d’être parfaite cause pour laquelle nous avons fait cette appel pour avoir votre avis.

Nous avons besoin de liberté, le logiciel libre peut nous l’apporter, aidons le à nous aider

Cordialement

Mouhamadou M. Canara alias mmkmou
Informaticien freelance
Courriel : mmkmou@gmail.com
Blog : http://mmkmou.blogspot.com/

PS : Cette note est publiée sur la liste de Dakarlug mais ne l’engage en rien. Dakarlug reste et restera (ou du moins jusqu’à l’heure ou je vous parle) un groupe d’amis qui se rencontrent pour le fun juste pour parler de logiciels libres.

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)