twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Appel internationaux : L’Etat ferre enfin les opérateurs

mardi 17 mai 2016

L’État du Sénégal semble enfin avoir ce dont il rêvait depuis l’ère Wade. Doutant depuis longtemps de la fiabilité ou de la sincérité des statistiques communiquées par les opérateurs notamment sur les appels internationaux entrants et sortants, il vient de mettre en place un centre pour avoir ses propres données. « Dans les mois à suivre, nous allons définitivement abandonner le mode déclaratif pour fournir des informations nous-mêmes quand nous aurons raccordé toutes les opérations à un centre de supervision. Le centre sera inauguré d’ici quelques semaines », a annoncé le Directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes, Abdou Karim Sall.

L’Artp a même posé des sondes au niveau des opérateurs. « Des sondes ont été installées par nous-mêmes chez les opérateurs au niveau de leurs switch pour pouvoir avoir une bonne visibilité sur le trafic international entrant, sur le trafic international sortant et sur le trafic inter-opérateurs. Donc à n’importe quel moment, nous pourrons dire hier entre 8 heures et 9 heures, il y a 3000 minutes.

Aujourd’hui, pour la même période il y a 100 000 minutes. Qu’est ce qui se passe », dit-il. L’autorité de régulation ne veut plus se contenter des chiffres que lui délivrent les opérateurs de téléphonie : « Depuis toujours, l’Artp s’est contenté du déclaratif. L’observatoire est basé sur des informations alimentées par les opérateurs. Mais je pense qu’un régulateur sérieux gagnerait à avoir ses propres informations.

C’est la raison pour laquelle nous avons mis en place un centre de supervision qui est actuellement fonctionnelle à quelques réglages près. Nous pourrons, au moment venu, vous dire voilà un appel que vous êtes en train de faire voilà l’appel qui est affiché sur notre écran. Nous superviserons en live ». Le centre sera généré par des agents de l’Artp.

Youssouf Sané

(Source : Seneweb, 17 mai 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)