twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Angola : le premier satellite national, AngoSat-1, sera finalement mis en orbite en décembre 2017

lundi 16 octobre 2017

Au cours d’un entretien accordé à Xinhua la semaine dernière, Manuel Homem, le directeur général de l’institut national pour la promotion de la société de l’information en Angola (INPSIA), a déclaré que l’AngoSat-1 sera mis en orbite en décembre 2017. En février dernier, José Carvalho da Rocha, le ministre des télécommunications et des technologies de l’information, l’annonçait plutôt pour le troisième trimestre 2017.

Manuel Homem a expliqué que le gouvernement place de grands espoirs dans cette infrastructure télécoms dont les capacités de transmission supplémentaire qu’elle apporte vont servir à améliorer entre autres les services télécoms, accélérer la mise en place de services spécialisés tels que la télémédecine et l’enseignement à distance. Il a ajouté que le satellite qui couvrira une partie de l’Afrique et de l’Europe, pourrait également susciter des retombées économiques en Angola par la vente de ses services en devises locales.

En attendant la mise en orbite effective de l’AngoSat-1, Infrasat Telecommunicações, société à qui le gouvernement angolais a confié la gestion du satellite, commercialise déjà ses capacités de transmission depuis juillet dernier aux entreprises qui désirent réserver de la bande passante pour l’utiliser, une fois le satellite lancé. La société a déjà signé un accord avec la télévision publique d’Angola et Renatelsat, opérateur en République démocratique du Congo.

AngoSat-1, acquis auprès du consortium formé de RSC Energia, Telecom-Projecto 5 et Rosoboronexport, sera lancé à partir du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan sur une fusée ukrainienne. L’infrastructure d’une durée de vie de 15 ans, d’une valeur de plus de 300 millions de dollars US, a été financée en partie par la banque publique russe Ruseximbank. Sa construction débutée en 2015 a été supervisée par la Commission interministérielle pour la coordination générale du programme spatial national et le Bureau de gestion du Programme spatial national (GGPEN), créés en 2013.

(Source : Agence Ecofin, 16 octobre 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)