twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Angola : Intensification de l’accès gratuit à l’internet haut débit

lundi 17 février 2020

José Carvalho da Rocha, Ministre des Télécommunications et des Technologies de l’Information, a fait le point de la politique d’accessibilité à l’internet haut débit. C’était ce mardi 11 février dans la ville de Lobito.

Selon José Carvalho da Rocha, les populations bénéficient, à ce jour, de 125 points d’accès gratuit à l’internet haut débit. Ceci-ci grâce à des hotspots « wi-fi » installés dans plusieurs régions du pays, depuis 2013. Il s’est exprimé lors d’une conférence de presse organisée à Lobito (500 km au sud de Luanda). Par ailleurs, il a profité de l’occasion pour préciser que l’installation de ces points dans divers coins publics du pays était le résultat du projet « Angola Digital ».

Démocratisation du haut débit

Pour José Carvalho da Rocha, l’objectif du gouvernement est de faciliter l’accès des populations à internet et aux services en ligne. Il a rappelé que ce projet est piloté par l’Institut national pour le développement de la société de l’information (INFOSI). Cette agence est chargée de la mise en œuvre de la stratégie nationale du numérique. Elle est placée sous la tutelle du Ministère des Télécommunications et des Technologies de l’Information.

Chaque point d’accès Wi-fi supporterait près de 60 utilisateurs en simultanée. Cependant, dans la pratique, il peut y avoir des difficultés. Le ministre des télécommunications a relevé que ces difficultés sont pour beaucoup causées par des pannées d’électricité. Aussi, pour terminer, il a annoncé l’implantation prochaine d’autres points d’accès dans les provinces de Lunda Norte et Zaire, zones prioritaires sur la liste d’attente.

Le gouvernement angolais est donc résolument engagé dans l’accès universel aux services de télécommunications. D’ici 2022, un 2ème satellite sera mis sous orbite pour pouvoir accroitre les capacités du pays non seulement dans la transmission d’informations mais aussi dans la connexion des populations dans les zones encore « blanches ». Dans le cadre d’une coopération, les autorités ont aussi noué plusieurs partenariats avec des pays comme la Finlande afin de bénéficier de leurs expériences.

(Source : ICT4Africa, 17 février 2020)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)