twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Aminata Tall, pour une intégration des TIC dans les collectivités locales

mardi 31 mai 2005

Le ministre d’Etat, ministre des Collectivités locales et de la Décentralisation, Aminata Tall, a exprimé mardi toute sa détermination pour ‘’une gouvernance locale moderne’’ dans les collectivités locales, estimant qu’il faut ‘’concrétiser définitivement l’idée du numérique pour tous’’.

Mme Tall qui s’exprimait au cours d’un atelier sur le "rôle des technologies de l’information et de la communication (TIC)", a précisé que les collectivités locales doivent "s’approprier des TIC afin de les intégrer dans leurs programmes de mise en place d’une gouvernance locale moderne".

"Ce présent atelier est un moment privilégié de partage, d’échange pour définir ensemble les priorités dans un domaine connu de tous, mais aussi surtout mal maîtrisé par le plus grand nombre", a-t- elle expliqué.

Elle a également noté à ce sujet, qu’"il est établi que l’importance des TIC dans l’organisation, dans la performance des entreprises modernes, et dans la maîtrise des agrégats de toute entreprise qui se veut moderne, est primordiale’’.

Néanmoins, le ministre d’Etat, ministre des Collectivités locales et de la Décentralisation a déploré le fait que les technologies de l’information et de la communication (TIC) occupent une place "très marginale" dans les collectivités locales.

"Nos collectivités locales accusent un grand retard qu’il nous faut impérativement rattraper. Une enquête menée dans quarante trois mairies d’arrondissement de la région de Dakar a montré que sur toutes les communes visitées, l’informatisation est inexistante ou se limite, lorsqu’elle existe, à l’utilisation des outils bureautiques pour l’édition du courrier et des rapports", a regretté Mme Tall.

Selon elle, dans la grande majorité des cas, les fonctions de base liées à la gestion de la collectivité locale, telles que l’état civil ou la gestion comptable et budgétaire sont encore entièrement manuelles.

"Aucun centre d’état civil n’est à la date de cette enquête complètement informatisé au point que ces services peuvent être mis à la disposition des citoyens", a encore déploré Aminata Tall soulignant, à cet égard, l’écart qui existe en terme de développement et d’infrastructures entre la région de Dakar et les autres régions du pays.

Tout en reconnaissant l’importance du numérique sur le développement local, les services apportés aux citoyens et la communication au sein de la collectivité, Mme Tall s’est dit convaincue que la participation des populations au développement de leur communauté par les TIC, peut permettre de réduire le gap numérique constaté par tous et qui veut qu’aujourd’hui, 3 pour cent des familles en Afrique possèdent un ordinateur contre 85 pour cent en Amérique du nord.

"Un africain sur 160 a accès à la connexion Internet, alors qu’en Amérique du Nord, une personne sur deux a accès à l’Internet", a souligné Aminata Tall.

(Source : APS, 31 mai 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)