twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Amélioration de la qualité des apprentissages : Le SNEEL prône le numérique

lundi 29 décembre 2014

Le Syndicat national de l’Enseignement élémentaire (Sneel) prône l’introduction du numérique dans les pratiques pédagogiques pour améliorer les apprentissages. C’est son Secrétaire général, M. Cheikh Alassane Sène, qui l’a fait savoir vendredi dernier à l’occasion d’un Conseil national placé sous le signe : « le numérique instrument indispensable à la bonne marche du système éducatif » que le Sneel a initié.

« Le numérique permet d’améliorer l’efficacité de l’apprentissage en développant des pratiques pédagogiques plus adaptés aux rythmes et aux besoins de l’enfant, plus interactives et attractives ». Ces propos ont été tenus par le Secrétaire général du Syndicat national de l’Enseignement élémentaire (Sneel), Cheikh Alassane Sène, vendredi 26 décembre, à l’Ecole nationale de formation en économie familiale et sociale (Enfefps).

C’était à l’occasion de leur conseil national qui était placé sous le signe : « le numérique instrument indispensable à la bonne marche du système éducatif ».

Dans son rapport introductif, Cheikh Alassane Sène a relevé que « le numérique permet aussi à l’élève d’apprendre en ayant plaisir à apprendre aux enseignants de diversifier leurs enseignements et aux parents de mieux suivre et comprendre la scolarité de leurs enfants ».

En attendant l’entrée effective du numérique qui permettra à l’enseignant de différencier la pédagogie, le Sneel estime que le numérique à l’école requiert un certain nombre de préalables pour son fonctionnement. Il s’agit souligne le Sg du Sneel, de « l’équipement des écoles au numérique, de la connexion haut débit, de la formation de tous les enseignants pour la transformation des pratiques par l’introduction d’épreuves mesurant les connaissances et des savoir-faire dans le domaine des technologies ».

« Le tableau numérique se substitue au tableau noir et le maître a la possibilité d’illustrer son enseignement sans difficulté majeure. Les enseignants peuvent éditer les cours, les diffuser et les partager... », a précisé le SG du Sneel.

(Source : Sud Quotidien, 29 décembre 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)