twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Aliou Dramé, Directeur de la communication : " L’avenir de la presse appartient à celle en ligne"

dimanche 5 juillet 2015

« Je reste convaincu que l’avenir de la presse appartient à celle en ligne car nous allons vers le numérique », a dit le Directeur de la communication au ministère de la culture et de la communication, Aliou Dramé, qui s’exprimait lors de l’assemblée générale de l’association des professionnels de la presse en ligne (APPEL), samedi à Dakar.

M.Dramé s’est par ailleurs réjoui de l’initiative de l’APPEL de se regrouper autour d’une structure dans le cadre de l’autorégulation et pour un modèle économique.

Selon lui, comparé à certains pays de la sous-région, la presse en ligne sénégalaise est beaucoup plus développée, ce qui à ses yeux constitue un acquis à préserver. « Le véritable problème de la presse sénégalaise est le manque de moyens. Il y a certaines personnes qui créent des sites pour bénéficier juste de l’aide à la presse sans se soucier du contenu », fait remarquer M.Dramé, invitant ainsi les professionnels de la presse en ligne à plus de responsabilité et de rigueur dans le travail.

Le directeur de la communication a aussi évoqué la responsabilité des administrateurs de sites et de portails d’information relativement à la régulation des forums de discussion, lieux de toutes les dérives. « La presse en ligne a des problèmes dans son volet forum qu’il faut revoir » pointe Aliou Dramé.

Réunis en assemblée générale ce samedi à la maison de la presse, les professionnels de la presse en ligne ont procédé au renouvellement de leur instance.

Cette rencontre qui a réuni au total 38 éditeurs de la presse en ligne (fondateurs, directeurs de publication ou administrateurs de sites internet), a été une occasion pour passer en revue plusieurs questions les interpellant.

Pour sa part, Ibrahima Lissa Faye, directeur de publication de Pressafrik, reconduit pour un troisième mandat à la tête de l’association, invite ses pairs à plus de responsabilité : « Les plates-formes que nous administrons laissent entrevoir une image sur notre personnalité donc il faut toute la rigueur requise pour se faire une bonne et belle image », dira-t-il.

Les professionnels de la presse en ligne se donnent entre autres objectifs, la réactualisation des textes de l’association en vue de la régulation de ce secteur d’activité en plein essor.

Ousmane Badiane

(Source : Pressafrik, 5 juillet 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)