twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Alassane Dialy Ndiaye visite la cyber-case de Popenguine - « Connecter les villages au reste du monde »

vendredi 6 janvier 2012

Dans la politique de réduction de la fracture numérique engagée par le chef de l’Etat, le projet des cyber-cases constitue une étape fondamentale. Le ministre d’Etat en charge de la connectivité a effectué une visite à Popenguine, commune abritant le prototype des cyber-cases.

Le projet du chef de l’Etat qui consiste à équiper les villages sénégalais de cyber-case est considéré comme « une idée originale » par le ministre d’Etat en charge de la Connectivité, Alassane Dialy Ndiaye. Ce dernier a effectué, mardi dernier, une visite dans la commune de Popenguine (Département de Mbour), qui abrite la première cyber-case du Sénégal. Alassane Dialy Ndiaye a magnifié ce projet dont l’objectif principal consiste « à connecter les villages au reste du monde », à travers l’informatique, la technologie numérique, la connexion Internet, etc. « Ceci permettra aux populations du monde rural d’être informées aussi bien que les citadins », a ajouté le ministre en charge de la Connectivité. Mieux, a expliqué l’architecte Pierre Goudiaby Atepa, concepteur de la cyber-case de Popenguine, « la cyber-case est un instrument extraordinaire de développement par les temps modernes ». Pour l’architecte conseiller du président de la République, ceci va se matérialiser par les discussions, les dialogues et l’interconnexion que les populations peuvent effectuer avec elles-mêmes et le reste de l’humanité. Conçue dans un modèle architectural très original, fait de figures triangulaires et de rectangles, la cyber-case de Popenguine est un véritable joyau.

La salle de formation est équipée de 22 machines interconnectées. En face, un tableau blanc et tactile sert à dispenser des formations telles que l’initiation, l’alphabétisation, la recherche informatique, l’imagerie numérique ainsi que les bases de l’informatique. D’après les explications du formateur, la cyber-case est autonome, en ce qui concerne l’électricité, puisque sans courant, les cours peuvent être faits. Actuellement, deux groupes de 22 personnes ont déjà été formés. Toutefois, même si le coût de la formation est quasi-modique, avec 2.500 francs à l’inscription et 2.000 francs pour la mensualité, très peu de gens fréquentent encore la cyber-case de Popenguine. C’est pour cela que l’architecte Pierre Goudiaby Atépa a rappelé « l’utilité sans limites » de la cyber-case qui, en plus des modèles de formation, peut servir à la télémédecine, au télédiagnostic, etc.

Cet instrument participe à la réduction de la fracture numérique, une politique chère au président Abdoulaye Wade. D’ailleurs, le ministre d’Etat Alassane Dialy Ndiaye a rappelé que depuis le sommet mondial de la Société de l’informatique à Genève, le président Wade a défendu cette idée. Aujourd’hui, la construction des cyber-cases est la matérialisation de cette politique.

Maguette Ndong

(Source : Le Soleil, 6 janvier 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)