twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Akon Lighting Africa : l’électricité solaire pour alimenter des tablettes éducatives

jeudi 6 août 2015

La nouvelle a été annoncée, le 6 août, au Bénin à l’issue d’une tournée de quinze jours des cofondateurs d’Akon Lighting Africa, à savoir Akon, Thione Niang et Samba Bathily.

Les trois cofondateurs ont dévoilé leur vision de long terme pour passer de la fourniture de l’énergie à celle de technologies éducatives via des tablettes connectées. « Avec l’électricité d’origine solaire que nous proposons, on peut connecter toutes sortes d’appareils, téléphones pour communiquer, réfrigérateurs pour conserver la nourriture, et pourquoi pas des ordinateurs. Nous avons présenté à Cotonou les contours d’un nouveau projet visant à fournir des tablettes d’apprentissage et mettre en place des classes intelligentes destinées aux étudiants que nous espérons lancer dans les prochains mois », a expliqué Akon. « Akon Lighting Africa est un projet qui vise, en priorité, le développement de l’Afrique ; c’est bien l’accès à l’énergie qui permettra la transformation rapide du continent ; et logiquement, après l’électrification, vient l’éducation », a, pour sa part, ajouté Thione Niang.

Ce projet d’énergie solaire avance à grands pas au Bénin. Le partenaire principal de l’initiative, la société Solektra International, termine l’installation de 1500 lampadaires solaires et 2200 kits solaires. Cotonou était la dernière étape d’une tournée, commencée le 24 juillet, lors du Global Entrepreneurship Summit et qui a conduit les cofondateurs au Kenya, au Rwanda, au Congo-Brazzaville, au Nigéria, au Niger et au Bénin. Ces derniers ont eu des échanges productifs , en particulier avec des agences locales chargée de l’électrification rurale, afin d’identifier les possibilités de déploiement des solutions solaires proposées par Solektra International. Le modèle économique proposé est structuré autour de préfinancements. Via l’extension de projets pilotes ou la participation à des appels d’offres, Akon Lighting Africa et Solektra International espèrent ainsi atteindre rapidement leur objectif, à savoir une présence dans vingt-cinq pays d’ici à la fin 2016.

Akon Lighting Africa souhaite apporter une réponse concrète à la crise énergétique du continent africain. L’initiative a été lancée en février 2014 par l’artiste international Akon, le leader Thione Niang et l’entrepreneur Samba Bathily. Objectif : électrifier les villages africains par une solution solaire innovante, propre et accessible. En moins d’un an, grâce à un modèle fondé sur le partenariat public-privé et un réseau de partenaires de premier plan, Akon Lighting Africa a favorisé dans quatorze pays l’installation de solutions adaptées aux besoins des populations rurales - lampadaires, kits communautaires et domestiques.

Patrick Ndungidi

(Source : Agence d’information d’Africe Centrale, 6 août 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)