twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Airtel Burkina passe dans l’escarcelle du groupe Orange

jeudi 16 mars 2017

L’opérateur de téléphonie mobile Orange, a lancé officiellement, le jeudi 16 mars 2017, sa marque au Burkina Faso. Son implantation aux « pays des Hommes intègres » est donc effective et est intervenue, suite à la finalisation de l’acquisition d’Airtel- Burkina par le groupe.

Le réseau téléphonique Airtel est devenu Orange- Burkina. L’information a officiellement été donnée, le jeudi 16 mars 2017 à Ouagadougou, au cours d’une conférence de presse co-animée par le Directeur général (DG) de Orange- Burkina, Ben Cheick Haïdara, le DG adjoint du groupe Orange, Bruno Mettling, le DG de Orange- Côte d’Ivoire, Mamadou Bamba et la directrice exécutive communication et marque du groupe Orange, Beatrice Mandine. D’emblée, les différents conférenciers ont prononcé des discours qui se résument aux ambitions de Orange- Burkina de devenir

numéro 1 au Burkina Faso en termes de qualité de la ligne téléphonique, de couverture géographique et d’accessibilité des services associés par tous les clients. « C’est un grand honneur pour le groupe Orange d’être désormais présent au Burkina Faso à un moment où le pays s’engage résolument dans un important programme de développement de son économie. L’arrivée de la marque Orange témoigne de notre engagement à apporter les bénéfices du numérique à tous les Burkinabè », a soutenu le DG adjoint, Bruno Mettling, par ailleurs, Président-directeur général (PDG) de Orange- Afrique et Moyen Orient.

A l’issue des allocutions, les conférenciers ont ouvert les échanges avec les journalistes. Quel sera l’impact tarifaire de l’implantation de Orange au Burkina Faso ? A cette question d’un journaliste, le DG de Orange -Burkina, Ben Cheick Haïdara, a répondu que sa société entend œuvrer, de telle sorte que ses services soient accessibles à tous les citoyens burkinabè. « Quand nous sommes arrivés au Burkina Faso, nous sommes allés vers les clients pour nous imprégner de leurs préoccupations afin de corriger les insuffisances », a-t-il ajouté.

Orange veut être leader au Burkina Faso

Aux dires du DG de Orange- Côte d’Ivoire, Mamadou Bamba, par ailleurs président du conseil d’administration de Orange- Burkina Faso, le groupe compte « baisser le coût du mégabit pour faciliter l’accès à Internet ». « Nous sommes venus pour être leader au Burkina Faso et partager l’expérience de Orange- Côte d’Ivoire avec les Burkinabè », a-t-il déclaré. Selon le DG adjoint, Bruno Mettling, Orange entend faire la différence au Burkina Faso à travers un réseau de qualité et des offres compétitives. C’est pourquoi, à l’écouter, son groupe va investir 14% de son chiffre d’affaires pour assurer la transformation complète des équipements afin que « les clients constatent avant la fin de l’année l’avantage définitif de la qualité du réseau ». Et d’affirmer : « Il est de notre devoir d’être suffisamment compétitive pour devenir très vite numéro 1 et surtout pour offrir un réseau de qualité à des prix compétitifs. C’est cet engagement que j’ai pris auprès des autorités burkinabè ».

Outre la qualité et l’accessibilité du réseau, d’autres préoccupations ont été abordées au cours des échanges. Il s’est agi, entre autres, du partenariat entre Orange et l’équipe nationale burkinabè de football et le sort réservé aux employés de Airtel. A la première préoccupation, le PGD Bruno Mettling a dit rassurer les Burkinabè de la disponibilité du groupe à accompagner l’équipe nationale burkinabè. Au sujet du sort des employés de Airtel- Burkina, Bruno Mettling, a promis composer avec l’ancienne équipe qu’il trouve, d’ailleurs « très dynamique ». Le Burkina Faso est devenu le 26e pays à intégrer la « grande » famille Orange ;

Joanny Sow et Levis Kpdoa

(Source : Sidwaya, 16 mars 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)