twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : Les opérateurs Wifi veulent être intégrés à la stratégie nationale du haut débit

mercredi 22 juin 2016

Le 20 juin 2016, lors de la célébration de la journée mondiale du Wifi, l’Association des fournisseurs d’accès Internet sans fil (WAPA) d’Afrique du Sud a réclamé du gouvernement une plus grande marque d’intérêt. Les 240 fournisseurs de service que compte le regroupement estiment en effet que dans la stratégie nationale de développement de la large bande (qui vise la connexion de toute la population sud-africaine à un débit Internet de 10Mbps) seules les technologies fixes (ADSL et fibre optique) et mobile (3G et 4G) ont été prises en compte.

Tim Genders, le président de la WAPA, dont les propos sont rapportés par le site d’information itnewsafrica.com, a expliqué que « le Wifi a fait ses preuves non seulement comme un moyen pratique pour connecter les ordinateurs portables et tablettes au réseau domestique ou de bureau, mais aussi comme un moyen de connecter les maisons et bureaux au réseau national de fibre optique ». Il a rappelé que le Wifi peut connecter les gens à Internet aussi bien sur une courte distance dans les lieux publics que sur une distance de plusieurs kilomètres, apportant Internet dans les zones rurales ou aux ménages dans les zones urbaines où l’ADSL ou la 3G ne sont pas disponibles, ou sont trop coûteux.

D’après la WAPA, le Wifi est une technologie qui peut améliorer les conditions de vie des populations du fait de son caractère abordable et de l’accès haut débit qu’il permet. La stratégie nationale du haut débit du gouvernement sud-africain, qui englobe des objectifs de connectivité, d’innovation et de choix sur le marché de l’accès à Internet, souffre donc d’une faiblesse qu’il faut corriger.

(source : Agence Ecofin, 22 juin 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)