twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : Le parlement donne aux opérateurs télécoms jusqu’à novembre pour réduire les prix de la data

lundi 26 septembre 2016

Les consommateurs sud-africains regroupés derrière la campagne « DataMustFall » viennent d’obtenir gain de cause dans la bataille qui les oppose aux opérateurs Vodacom, MTN, Cell C, Telkom et Neotel sur la cherté de la data. Au terme de l’audition des sociétés télécoms, la semaine dernière, par le comité parlementaire en charge du portefeuille des télécommunications et des postes, Mmamoloko Kubayi (photo), la présidente du comité, a donné aux opérateurs jusqu’au mois de novembre prochain pour restructurer les prix de leurs offres data.

Dans le cas où les opérateurs télécoms rechigneraient à s’exécuter, Mmamoloko Kubayi a expliqué que le comité rédigerait un rapport qu’il enverrait à l’Assemblée Nationale. Des sanctions pourraient alors être prises à l’encontre des opérateurs rebelles.

Durant les auditions, les opérateurs télécoms ont tous soutenu que les prix actuels de la data étaient bas. Vodacom a expliqué, qu’en 2015, le prix moyen que ses consommateurs payaient pour la data a chuté de 13,6%. La société a ajouté qu’elle travaille actuellement avec tous les acteurs du secteur national des télécoms pour accélérer les progrès faits dans sa stratégie de transformation des prix.

Du côté de MTN, on explique que la société a toujours fait de grands efforts pour proposer des prix abordables aux consommateurs. La société télécoms en a donné pour preuve la réduction du coût de ses services voix et data, de 58% à 73%, au cours des cinq dernières années, malgré l’augmentation de ses charges opérationnelles dans un contexte économique difficile.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 26 septembre 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)