twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Africa50 lance un Challenge d’Innovation pour renforcer l’accès à internet en Afrique

vendredi 17 mai 2019

Africa50, la plateforme panafricaine d’investissement dédiée aux infrastructures, a procédé au lancement de la première édition de son Challenge d’Innovation lors du Sommet Transform Africa 2019 qui s’est tenu du 14 au 17 Mai à Kigali.

Dans le cadre de cette initiative, Africa50 fait appel à des solutions innovantes pour renforcer l’accès à une connexion internet à haut débit fiable et abordable dans les zones mal desservies en Afrique.

L’appel est lancé à tous les développeurs, entrepreneurs, experts en technologies de l’information et de la communication (TIC), ingénieurs et inventeurs d’Afrique et à travers le monde, à soumettre leurs solutions, via une plateforme en ligne, afin qu’elles soient évaluées par les équipes d’investissement d’Africa50 et ses partenaires. Les solutions gagnantes recevront un prix en espèces et/ou seront considérées pour un financement de développement de leur projet.

Les projets gagnants seront dans un premier temps mis en œuvre au Rwanda, en tant que pays pilote, avec l’objectif d’étendre leur implémentation dans d’autres pays africains, à l’avenir.

Malgré des progrès notables ces dernières années, 75% des populations africaines n’ont pas d’accès internet. Ainsi, à l’ère du digital, ces populations ne sont pas en mesure de bénéficier de l’une des meilleures façons d’avoir accès à la connaissance, aux services sociaux et à de nouvelles opportunités économiques.

Lors du lancement, Carole Wainaina, Directrice des Opérations d’Africa50 a expliqué : “En tant qu’entité panafricaine, nous sommes engagés à contribuer à la résolution des plus grands défis de notre continent. La connectivité internet peut être un facteur essentiel de la croissance inclusive, à condition qu’elle soit accessible, abordable, facile à utiliser et adaptée aux besoins des communautés’’.

Elle a ajouté que ce ‘’défi représente une excellente opportunité pour nous de collaborer avec les esprits les plus créateurs en vue de trouver des solutions nouvelles répondant à tous ces critères et permettant ainsi d’aborder la connectivité du dernier-kilomètre de façon globale et durable. Nous sommes prêts à travailler avec les investisseurs et les innovateurs, en servant de pont avec les régulateurs et les gouvernements.”

Lacina Koné, Directeur Général de Smart Africa, initiatrice du Sommet Transform Africa, avait auparavant souligné que “Le Africa50 Innovation Challenge s’inscrit dans la vision de Smart Africa qui consiste à développer le marché digital unique du continent africain. En effet, cet objectif requière un effort collaboratif entre tous les acteurs de la chaine de valeur de la connectivité, et le financement est un aspect critique. Nous félicitons Africa50 pour cette initiative et nous nous réjouissons de voir les résultats de ce challenge.”

Pour son Innovation Challenge, Africa50 considèrera aussi, exceptionnellement les projets à l’étape de pilote, avec des besoins de financements plus petits, l’intention étant de les développer en projets bancables à plus grande échelle et à fort impact.

Le Directeur Général d’Africa50, Alain Ebobissé a précisé “L’Afrique doit réussir sa transition vers la quatrième révolution industrielle et nous voulons contribuer à la promotion de l’innovation. Le Rwanda, un de nos pays actionnaires, est un bon exemple dans ce sens, sous un leadership éclairé, le pays a développé un secteur des TIC attrayant et un climat règlementaire propice aux investissements. Nous voyons aussi de nombreuses synergies entre notre défi d’innovation et le projet du hub technologique Kigali Innovation City, que nous codéveloppons. Le Rwanda est donc un pays pilote idéal pour la mise en œuvre des solutions que nous espérons trouver. Nous pouvons valider les concepts et technologies là-bas avant de les déployer dans d’autres pays.”

Africa50 implémente cette initiative en partenariat avec DysruptUs, une firme spécialisée dans l’organisation des défis basés sur l’innovation ouverte et le crowdsourcing pour résoudre les défis socioéconomiques du monde, et avec Informa, un des leaders mondiaux en matière d’évènementiel et d’intelligence économique.

Les inventeurs et organisations passionnés par le développement de solutions innovantes à fort impact sont encouragés à participer. Les solutions reçues seront évaluées par un comité d’experts en TIC, en investissement et développement international. Les finalistes seront invités à présenter leurs idées à l ‘évènement AfricaCom en novembre 2019 à Cape Town, Afrique du Sud.

Africa50 est une plateforme d’investissement créée par les chefs d’États africains et la Banque africaine de développement (BAD), dont le mandat est de développer et d’investir dans des projets d’infrastructures à fort impact développemental, à travers la mobilisation de fonds publics et privés, tout en proposant un rendement attractif aux investisseurs.

A ce jour, Africa50 compte 30 actionnaires, dont 27 pays africains, la BAD, Bank Al-Maghrib et la Banque des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO), pour un capital engagé de plus de 870 millions de dollars US.

Omar A. Faye

(Source : Réussir Business, 17 mai 2019)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)