twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Africa Web Festival : La révolution digitale africaine en marge du Sommet UA/UE

jeudi 23 novembre 2017

Cette édition, officiellement lancée via une conférence de presse le 17 novembre, offrira de nouvelles opportunités pour l’écosystème telles que « Bourse aux projets : huit banques face à des porteurs de projets »

La 4e édition du forum annuel se tiendra les 27, 28 et 29 novembre à Abidjan, avec une forte mobilisation des délégués venus d’Europe, d’Afrique et de l’aire francophone.

En marge du 5e Sommet Union africaine/Union européenne (Ua/Ue) et avec la participation active des délégués y participant en provenance d’environ 80 pays, se tiendra la 4e édition d’Africa Web festival (Awf), à l’Espace Latrille Events d’Abidjan-Cocody, du 27 au 29 novembre.

Cette édition, officiellement lancée via une conférence de presse le 17 novembre, offrira de nouvelles opportunités pour l’écosystème telles que « Bourse aux projets : huit banques face à des porteurs de projets » ; « Speed Jobbing : mise en relation recruteurs/talents de l’informatique et du numérique » ; ainsi que, pour la première fois, la formation par Google Afrique en marketing digital ; « Rencontre Jeunesse numérique » et « Mobilité jeunes de la Francophonie » et s’annonce, une fois de plus, comme le rendez-vous incontournable du digital en Afrique !

Avec pour thème « Créativité - innovation - entrepreneuriat », ce sont donc plus de 15000 participants, 200 intervenants, 100 exposants et 100 médias internationaux sont sur les tablettes de la présidente-fondatrice, Mariam Sy Diawara, du jury présidé par Dr Alfred Dan Moussa, Directeur l’Istc-Polytechnique et des équipes de l’Awf. Et ce, pour discuter des enjeux du digital et de tout ce qui a trait au numérique en Afrique. L’objectif est de donner une visibilité aux projets des jeunes, pour paraphraser Mme Sy Diawara.

Pour assurer cet échange, plusieurs grandes icônes du web et du numérique seront présentes : ce sera le cas de Bunmi Banjo de Google Afrique, de Nnenna Nwakanma de World Wide Web Foundation et de David Gueye, Directeur adjoint numérique à TV5 Monde. Nombreux sont les contributeurs attendus, en provenance notamment de la Belgique, du Canada, de la Suisse et de la France. On peut dire que le numérique a désormais toute sa place dans l’économie africaine. Avec au cœur de sa transformation digitale, Africa Web Festival, incubateur par excellence de l’Afrique 3.0.

Rémi Coulibaly

(Source : Frat Mat, 23 novembre 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)