twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaire des primes spéciales de l’ARTP : Le cabinet Aziz Dièye disculpe Daniel Goumalo Seck

mercredi 17 mars 2010

Alors qu’ils sont chargés par l’Inspection générale d’Etat (Ige) sur les primes spéciales qu’ils se sont octroyées, Daniel Goumalo Seck et les membres du conseil de régulation de l’Agence de régulation des postes et des télécommunications (Artp) ont été disculpés dans un autre rapport. Ce rapport du cabinet Aziz Dièye juge la démarche légale. D’ailleurs sur le 1,6 milliards de F Cfa puisé des caisses, l’Artp a déjà reçu de l’Etat un remboursement à hauteur de 700 millions de F Cfa.

L’ancien directeur général de l’Agence de régulation des postes et des télécommunications (Artp) a recouvré la liberté hier après-midi en ayant « bonne conscience ». Et c’était la fête à son domicile situé en face du collège Sacré-Cœur. Sa libération coïncidant avec l’anniversaire de sa fille Rihanna.

À la suite de l’agent judiciaire de l’Etat, le parquet a requis favorablement pour une liberté provisoire validée par le doyen des juges d’instruction, Mahawa Sémou Diouf. N’empêche, la polémique continue avec son lot de révélations. Hier, nous faisions état d’un deuxième rapport sur les « primes spéciales » à l’origine de la tempête judiciaire. Selon des sources très sûres, le cabinet Aziz Dièye a produit un rapport sur ses primes. Mais ce rapport rame à contre courant de celui de l’Inspection générale d’Etat (Ige) puisque, selon des confidences, il soutient que l’encaissement de cette prime spéciale serait tout à fait légale. En clair, le rapport du cabinet Aziz Dièye disculpe ceux que l’Ige a mis en cause. Ce rapport est d’ailleurs sur la table du Président Abdoulaye Wade.

Qui plus est, sur le 1,6 milliards de F Cfa de primes perçu par Daniel Seck et les membres du conseil de régulation, l’Etat a déjà remboursé 700 millions. Les membres du conseil de régulation n’avaient pas attendu de recevoir le virement du Trésor pour percevoir les primes qu’ils ont défalquées des caisses de l’Artp.

Une agence où la suspicion est aujourd’hui de rigueur. À la suite de l’article de « L’Obs » faisant état des dépenses faramineuses faites par le nouveau directeur général, Ndongo Diaw, a servi des demandes d’explications à tout le personnel de la comptabilité. Peut-être croit-il que c’est de service que sont issues les fuites même si la Fédération sénégalaise de football(Fsf) a précisé dans un communiqué hier n’avoir perçu aucun fonds de l’Artp, ni en nature, ni en matériel.

Cheikh Mbacké Guissé

(Souce : L’As, 17 mars 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)