twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaire des appels entrants : Nébuleuse autour d’un chèque d’un milliard du Pdg de MTL

mardi 18 septembre 2012

Une vraie nébuleuse, l’histoire de ce chèque d’un milliard présenté par Moustapha Yacine Guèye, patron de Magal Holding limited (Mtl), épinglé pour détournement de deniers publics, dans l’affaire des appels entrants. Il nous revient en effet que le fameux chèque qui avait été remis au Procureur par ce dernier fin juin 2011, ce qui lui avait évité la prison alors qu’il était à deux doigts de Rebeuss, n’a pas été perçu par l’Etat. Comment donc cela a-t-il pu se faire ? Nos sources croient bien savoir que l’Etat du Sénégal a bel et bien essayé d’encaisser le chèque depuis une banque étrangère, mais qu’il est revenu impayé. Par défaut de provision ? Des sources dignes de foi l’avancent aisément. Non sans relever cependant qu’une partie de la somme a été payée par la suite.

Combien l’Etat a-t-il finalement perçu ? Et quel est le montant du reliquat ? EnQuête...qui a enquêté sur la question, se heurte à un mur d’acier. C’est Motus et bouche cousue sur toute la ligne, sans doute du fait des dommages collatéraux qu’une publicité de cette affaire risquerait de causer et des personnalités de haut rang qui sont intervenues dans ce dossier. L’ancien Di­rec­teur général de l’Agence de régulation des postes et télécommunications Ndongo Diaw, ainsi que Mamadou Bâ, le comptable de l’agence, dorment quant à eux à la Maison centrale et de correction de Rebeuss.

L’enquête avait été pilotée par la Section de recherches de la Gendarmerie nationale suite à une plainte contre X déposée par Thierno Alassane Sy [Sall], actuel patron de l’Artp, pour dé­tournement de deniers pu­blics, de complicité de détournement de de­niers publics, d’escroquerie portant sur des deniers publics, complicité d’escroquerie portant sur des deniers publics...

Rappel des faits : après le retrait de Global Voice, l’Artp, sous la direction de Ndongo Diaw avait contracté, courant 2010, un contrat avec MTL représenté par son Pdg, Moustapha Yacine Guèye, pour le contrôle et la supervision du trafic international entrant au Sénégal. Ce, en contrepartie de l’apurement du différend qui opposait le régulateur des télécoms à GVG qui continuait à réclamer 14 milliards de francs Cfa pour rupture abusive de contrat. Aussi, MLT se retrouve-t-elle avec 39 puis 42% des recettes attendues de cette surtaxe à la suite de deux avenants qui ont aussi changé la base de rémunération, toujours à l’avantage de la société de Yacine Guèye. Ce qui a permis le paiement de 3,07 milliards de francs Cfa pour les seuls mois de décembre 2011 et janvier 2012.

Une opération assimilée à un détournement de deniers publics du fait que l’Artp considère, après saisine par voie d’huissier des principaux opérateurs de téléphonie, que le service de contrôle n’a pas en réalité été effectué.

(Source : Enquête, 18 septembre 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)