twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaire des 20 milliards de Sudatel : Le procès en appel Thierno Ousmane Sy/Latif renvoyé au 16 décembre

samedi 8 octobre 2011

Prévu ce vendredi 7 octobre 2011, le procès en appel opposant le ministre conseiller auprès du chef de l’Etat chargé des Tic, Thierno Ousmane Sy au journaliste Abdou Latif Coulibaly relatif au 20 milliards de commissions de la Sudatel a été renvoyé au 16 décembre prochain. L’absence de l’un des conseillers composant la troisième chambre correctionnelle de la Cour d’appel est à l’origine du renvoi.

Selon des informations reçues, si le procès n’a pas pu se tenir, c’est parce que l’un des juges est endeuillé. Et qu’il était difficile de lui trouver un remplaçant à cause des vacances judiciaires. Car, la plupart des magistrats sont partis en congé.

Pour rappel, l’hebdomadaire « La Gazette » ait révélé à sa "Une" dans une de ses parutions du mois de juin dernier, un scandale relatif à une commission de 20 milliards de la Sudatel que des autorités de la République auraient touchée. Thierno Ousmane Sy avait été cité comme étant au cœur du scandale.

Le journaliste d’investigation avait ainsi écrit que le conseiller en Tic du Président Wade figure en bonne place dans les échanges de correspondances entre le cabinet d’experts et le groupe Sudatel.

Thierno Sy estimant l’article de La Gazette entrait dans le cadre d’une « campagne de dénigrement », avait servi une citation directe au journaliste. Le fils de l’actuel ministre de la justice, Cheikh Tidiane Sy qui veut laver son honneur, avait ainsi réclamé 5 milliards de dommages intérêts.

Dans son délibéré, le tribunal avait déclaré Abdou Latif Coulibaly coupable de diffamation et ses reporters Alioune Badara Coulibaly et Aliou Niane coupables de complicité de diffamation. Ils avaient été condamnés à 1 mois de prison avec sursis et à payer solidairement 20 millions de dommages et intérêts.

Le groupe de presse de Abdou Latif Coulibaly a été déclaré comme civilement responsable. Le tribunal avait également ordonné que la décision de justice soit publiée aux frais des condamnés dans les quotidiens Le Soleil, l’Observateur, Walf Quotidien, Le populaire et l’hebdomadaire La Gazette.

Cette décision rendue par en première instance par le tribunal Correctionnel avait été attaquée par les avocats du directeur de publication de l’hebdomadaire « La Gazette » Abdou Latif Coulibaly.

Aïcha Touré

(Source : Nettali, 8 octobre 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)