twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaire des 20 milliards de commission : Wade défend son gouvernement et raille Sentel

mercredi 30 juin 2010

L’affaire des 20 milliards de commission de la Sudatel a tellement été retentissante que le président de la République ne pouvait manquait l’occasion de réagir. Il a profité du lancement le 11 juin dernier du produit de la 3G+ du troisième opérateur pour balayer toutes ces allégations d’un revers de la main. Abdoulaye Wade a naturellement pris fait et cause pour Expresso, le label de Sudatel. Entouré par le président directeur général et ses proches collaborateurs, le président de la République a fait savoir à Emad Eldin Ahmed Hussein que « dans le cahier des charges, vous vous étiez engagés d’investir au moins 500 millions de dollars en 5 ans. Vous l’avez fait en 2 ans ». Il a ajouté que : « l’État vous a vendu votre licence et vous l’avez payé cash à 100 milliards de francs Cfa. Vous n’avez pas hésité à payer cette importante somme qui a été encaissée par le Trésor, le ministère des Finances ».

Abdoulaye Wade de relativiser les 20 milliards qui seraient absorbés par la différence de change. « Il y en a, paraît-il, des différences de change », a-t-il relevé. Avant d’indiquer sur un ton moqueur : « mais la règle la plus élémentaire de l’alphabet de la science financière, c’est le taux de change et les variations. Ça, ce n’est pas mon problème d’ailleurs. C’est le problème du ministre des Finances ».

Le chef de l’Etat a, par ailleurs profité de cette tribune pour railler le deuxième opérateur. Avec un brin d’ironie, il a laissé entendre que « le Sénégal aurait encaissé 100 mille dollars, 50 millions de francs Cfa pour la deuxième licence ». Aux responsables de Sudatel, il a lancé : « vous, vous payez 100 milliard, les autres, dit-on, ont payé 50 millions. Quand même, faisons la comparaison, ça n’a rien à voir. Et c’est pour ça d’ailleurs que nous sommes en procès avec les autres. Je ne m’avancerais pas là-dessus, les tribunaux sont là, ils jugeront ».

Avant le président de la République, son conseiller spécial chargé des TIC, Thierno Ousmane Sy avait eu à travers les médias à nier en bloc l’existence de commission perçue dans la vente de la licence globale de télécommunication à Sudatel.

Ibrahima Lissa Faye

(Source : Pressafrik, 30 juin 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)