twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaire de la surtaxe sur les appels entrant : Le ton monte entre ARTP et MTL

lundi 21 mai 2012

Entre l’Autorité de régulation des télécoms et la société privée MTL, c’est presque la guerre après une inspection manquée du régulateur au bureau de l’opérateur sis dans les locaux même de... l’Artp.

C’est l’escalade entre l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) et MTL S.A., la société de Moustapha Yacine Guèye à qui le pouvoir sortant avait donné le marché du contrôle et de la supervision des appels entrants. Cette chaude friture sur la ligne sur fond d’un jeu de cache-cache risque de déboucher sur de nouveaux rebondissements dans les jours à venir.

En effet, après l’abrogation du décret 2011-1271 instituant le contrôle et la surtaxation des communications téléphoniques entrant au Sénégal, l’ARTP a déclenché les premières hostilités en notifiant à MTL qu’elle allait tirer toutes les conséquences sur ce contrat que la société privée avait signé le 15 décembre 2011, et pour lequel elle empochait 42% des sommes collectées sur la surtaxe. Dans l’entendement de l’ARTP, il n’y a plus lieu de continuer une quelconque collaboration avec MTL. Ne s’arrêtant pas en chemin, le directeur général Thierno Alassane Sall, successeur de Ndongo Diao, est passé à la vitesse supérieure en envoyant, le 11 mai dernier, l’huissier Me Jacqueline Senghor à MTL dans le but, selon nos sources, de ‘’faire l’inventaire des installations et des équipements’’. Objectif, en savoir plus sur leur provenance et leur consistance, ainsi que de vérifier si, à cette date, ce matériel était fonctionnel.

Mais d’après toujours nos interlocuteurs, l’huissier n’a trouvé personne dans les locaux de l’ARTP qui font office de bureaux pour MTL. ‘’Il a trouvé les bureaux fermés’’, d’après nos sources. MTL a-t-elle été prévenue par des ‘’taupes’’ au sein de l’ARTP ? Tout porte à le croire car les mêmes interlocuteurs font savoir qu’à la veille de cette descente, le directeur général avait réuni les responsables de premier plan de l’ARTP pour les informer de sa démarche et que donc la fuite pourrait venir de l’un de ces responsables.

Le 14 mai, l’huissier est revenu à la charge mais s’est retrouvé confronté à la même situation : il n’y avait personne dans les locaux de MTL. Mais, ne voulant pas se faire doubler par cette société, l’ARTP aurait sollicité les forces de police pour veiller sur l’immeuble afin d’empêcher toute entrée ou sortie de matériel.

De son côté, MTL n’est pas restée à ne rien faire. Selon nos informations, Moustapha Yacine Guèye a servi, le 16 mai, une lettre de protestation au DG de l’ARTP ; le patron de MTL serait même allé jusqu’à accuser Thierno Alassane Sall de ‘’népotisme avec les opérateurs’’ de téléphonie qui étaient présents lors de la visite de l’huissier. En vérité, d’après nos sources, les opérateurs étaient sur les lieux pour aider à identifier et attester le matériel en question.

Bachir Fofana

(Source : EnQuête+, 21 mai 2012)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)