twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaire Wari-Millicom : Un collectif prend la défense de Kabirou Mbodje et déclare la guerre à Yerim Sow

jeudi 2 novembre 2017

Des membres d’organisations de la société civile, des droits de l’homme, des mouvements citoyens et des partis politiques de toutes obédiences confondues et des citoyens tout court, se sont réunis cet après-midi à Dakar, pour disent-ils « réfléchir sur la situation de M. Kabirou Mbodj, Président Directeur Général de Wari qui a racheté la licence Tigo de la multinationale Millicom ».

Estimant que la situation de "ce Sénégalais, qui s’est fait tout seul et dont l’expertise est reconnue partout dans le monde, est injuste", ils ont porté sur les fonts baptismaux une entité dénommée « Collectif pour la défense des entrepreneurs sénégalais CODES » et Ousmane Faye a été désigné coordonnateur de ce Collectif.

Dans une déclaration dont copie nous est parvenue, les membres du (CODES ) indiquent qu’il « est regrettable aujourd’hui de constater que c’est un autre Sénégalais, en l’occurrence Yerim Sow, que des lobbies étrangers manipulent pour combattre les intérêts de son compatriote » . A cet effet, ils promettent de le combattre avec la dernière énergie. Mieux, ils menacent même de le dénoncer parce que « les Sénégalais savent la manière avec laquelle il a bâti sa fortune et les relations qu’il entretient avec ces lobbies obscurs pour des sinécures, contrairement au PDG du groupe Wari ».

Le collectif qui pense que c’est une affaire de souveraineté nationale, rappelant que la licence de Tigo avait été attribué au groupe Millicom pour le franc symbolique de quatre-vingt-dix (90) millions de francs, « appelle tous les patriotes sénégalais à se mobiliser pour refuser ce deal qui est en train d’être fomenté sur le dos Kabirou Mbodje, alors qu’il est la personne la plus fiable pour réussir cette opération au profit exclusif de ses compatriotes ».

« Il a suffisamment montré les preuves de sa capacité à racheter la société Tigo. Il est évident que le rachat de cette société par Wari permet la réappropriation par le secteur privé national d’un pan de souveraineté (les Télécoms) et offre aux Sénégalais des services de qualité et à moindre coût ainsi que des emplois », lit-on dans la déclaration du CODES.

Le collectif appelle l’Etat du Sénégal qui a déjà signé le décret et magnifié partout dans le monde ce beau exemple de réussite de cet investisseur sénégalais, à prendre toutes ses responsabilités parce ce que « les Sénégalais n’accepteront pas que des lobbies utilisent des pions pour liquider M. Kabirou Mbodje ».

« Cette démarche n’est pas sénégalaise. C’est pourquoi, en tant que patriotes, il est urgent d’agir. Le Collectif va tenir dans les prochains jours des manifestations pour faire face à ces lobbies qui utilisent Yerim Sow pour jouer le sale boulot. Car, aucun patriote sénégalais ne laissera ces méthodes prospérer au détriment d’un Sénégalais, en particulier Kabirou Mbodje, dont le professionnalisme, le patriotisme, l’engagement et l’expertise sont connus de tous », soutiennent Ousmane Faye et Cie.

(Source : Leral, 2 novembre 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)