twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaire Tigo/ Etat du Sénégal : Le silence assourdissant de Serigne Diop

dimanche 21 février 2010

La polémique dans l’affaire Tigo/Etat du Sénégal est loin de connaitre son épilogue. En effet le gouvernement de Wade qui accuse le régime socialiste d’avoir bradé les intérêts du Sénégal veut une renégociation de l’attribution de la deuxième licence de la téléphonie mobile. Mais le Parti Socialiste par la voix de Serigne Mbaye Thiam demande au gouvernement de se retourner vers le médiateur de la République Serigne Diop qui était à l’époque ministre de la communication.

« Il ne saurait être sérieusement contesté que le prix d’acquisition par Millicom et sa filiale Sentel le 03 juillet 1998 de la Deuxième Licence était manifestement dérisoire, spoliant les intérêts du Sénégal et ne pouvait avoir été fixé que dans des conditions fortement suspectes, le tout consécutivement à des actes qui étaient loin d’être honorables et dont les seuls bénéficiaires ont été d’une part, l’attributaire de ladite licence et d’autre part, les responsables sénégalais qui, en son temps, étaient à l’origine de ladite attribution. Ainsi, il convient de rappeler que le prix payé par Millicom/ Sentel en 1998 pour l’acquisition de la Deuxième Licence s’est élevée à 100 000 dollars US alors que d’autres pays ont cédé des licences dans des conditions de transparence à des prix beaucoup plus élevés presque dans la même période (le Cameroun pour 74 millions de dollars US, le Kenya pour 50 millions, la Cote d’Ivoire pour 54 millions de dollars, la Mali pour 62 millions de dollars, le Soudan pour 177 millions de dollars, le Maroc pour 1,1 milliard de dollars, et l’Algérie pour 537 millions de dollars). Immédiatement après l’Alternance, le Gouvernement du Sénégal, constatant l’inexécution par Sentel de ses obligations, a régulièrement résilié en septembre 2000 la convention de concession ». Cette déclaration est du ministre des infrastructures Karim Wade qui portait la réplique au journaliste de Bussinessinsider.com Lawrence Delevingne qui l’accusait de vouloir soutirer de l’argent à Tigo dans le cadre de l’affaire Etat du Sénégal/Tigo.

Ainsi le régime libéral accuse l’ancien régime socialiste d’avoir bradé les intérêts du Sénégal dans l’attribution de la deuxième licence de téléphonie mobile. Mais Me Wade et son équipe oublient que le ministre de la communication de l’époque n’était personne d’autre que le médiateur actuel de la République Serigne Diop et le Parti Socialiste vient de le rappeler. « Me Wade peut demander Serigne Diop comment la deuxième licence de téléphonie mobile a été bradée », a déclaré Serigne Mbaye Thiam membre du Bureau Politique du Parti Socialiste sur les ondes de la Rfm. Mieux ajoute, le chargé des élections du Ps, Me Wade siégeait à l’époque au Conseil des ministres, du président Abdou Diouf quand on préparait le dossier d’appel d’offres quand on menait la procédure d’attribution pourquoi il n’avait pas soutenu à l’époque qu’une licence de téléphonie mobile pouvait être vendu à des milliards ». Il ya donc à en croire Serigne Mbaye Thiam des zones d’ombres dans cette affaire. « Ce qui est cocasse dans cette affaire, c’est que le décret retirant à Tigo sa licence existe depuis juillet 2000 mais depuis cette date Tigo continue à fonctionner quels sont donc les arrangements entre Tigo et l’Etat », se demande t-il ?

Biram Ndiaye

(Source : SunuNews, 21 février 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)