twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaire Sudatel-mise en liberté provisoire de Thierno Ousmane Sy : La Cour suprême renvoie le délibéré au 06 mars

vendredi 21 février 2014

Thierno Ousmane Sy, l’ancien conseiller en Nouvelles technologies de l’information et de la communication du Président Wade, n’est pas près de voir son affaire vidée par la Cour suprême. Pour cause, l’institution qui devait hier, jeudi, statuer sur le pourvoi du Parquet général relatif à l’ordonnance de sa mise en liberté provisoire accordée par la Chambre d’accusation, a renvoyé son délibéré au 06 mars prochain.

Thierno Ousmane Sy devra encore patienter en prison avant de voir la Cour suprême se prononcer encore une fois sur son emprisonnement consécutif à la sulfureuse affaire Sudatel.

L’ancien conseiller de Me Wade en Ntic, par ailleurs fils de Cheikh Tidiane Sy, dernier ministre libéral de la Justice, a vu la Cour suprême renvoyer, jusqu’au 06 mars prochain, le délibéré qu’elle devait rendre sur son ordonnance de mise en liberté provisoire.

Un élargissement que la Chambre d’accusation lui avait accordé mais que le Parquet général avait retardé en formulant un pourvoi en cassation. Pour rappel, le dossier a été plaidé le 6 février dernier et Thierno Ousmane Sy devait être fixé sur son sort hier, jeudi. Conséquence : il devra encore patienter jusqu’au 6 mars pour voir la haute juridiction se prononcer sur son affaire. Thierno Ousmane Sy est en prison depuis le 27 février 2013.

Conseiller spécial de l’ancien chef de l’Etat en charge des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), il a été inculpé pour « détournement de deniers publics portant sur le non versement de l’intégralité du montant d’acquisition de la troisième licence de téléphonie par Sudatel qui est de 100 milliards de F CFA » et pour les délits de « corruption et blanchiment de capitaux portant sur la somme de 3,5 milliards ».

Depuis le début de son incarcération, Thierno Ousmane Sy se bat pour recouvrer sa liberté. Son père, Cheikh Tidiane Sy, dernier Garde des Sceaux de Me Wade, avait même organisé une conférence de presse pour lui prêter main forte. Mais le mis en cause est resté en prison.

Thierno Ousmane Sy et sa défense ont toujours argué qu’il ne peut être ni inculpé ni placé sous mandat de dépôt car en tant que conseiller de l’ex-Président en nouvelles technologies de l’information et de la communication, il n’avait pas de pouvoirs propres. C’est Me Wade qui lui aurait délégué une partie de ses pouvoirs, ont toujours affirmé ses avocats.

Par conséquent, Thierno Ousmane Sy devrait bénéficier, selon eux, de la même immunité que l’ancien chef de l’Etat.

Moctar Dieng

(Source : Sud Quotidien, 21 février 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)