twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaire Global Voice : La guerre Sonatel /Artp fait rage

mardi 17 août 2010

L’arrivée de Global Voice ne finit pas de mettre sur le qui vive les travailleurs de la Sonatel, bras armé de leur direction. Réunis en assemblée générale hier, dans les locaux de Sonatel -Médina, ils ont décidé d’en découdre avec les autorités pour, disent ils, « constituer un mur contre ce mauvais destructeur ».

Pour rien au monde, les travailleurs de la Sonatel ne donneront un avis favorable au projet de Global Voice. En assemblée générale hier dans leurs locaux de la Médina, ils ont encore une fois, montré qu’ils sont contre ce projet qu’ils qualifient de « destructeur et mauvais ». Une assemblée générale qui « a mobilisé tous les salariés de la boite » a indiqué notre source. Ayant reçu durant le week-end des informations selon lesquelles l’Artp devrait effectuer une mission d’étude hier à dix heures à la Sonatel pour voir comment installer les équipements de Global Voice, le syndicat a convoqué une assemblée générale à la Médina.

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils campent sur leur position et ont décidé de « constituer un mur contre ce projet » car, déclare Mamadou Aïdara Diop, secrétaire général du syndicat des travailleurs de la Sonatel, « il est mauvais, il est destructeur ». D’ailleurs, « les autorités de la Sonatel ont attaqué le décret présidentiel instituant l’arrivée de Global Voice auprès des juridictions compétentes » ajoute t-il.

Pourtant, à un moment donné, la situation semblait être maîtrisée, mais c’était sans compter avec la pugnacité des autorités, Mamadou Aïdara Diop qui ajoute : « au sortir de notre audience avec la chef de l’Etat, nous avions noté un semblant d’apaisement. Nous avions demandé au chef de l’Etat d’organiser ou de faire organiser une concertation entre tous les acteurs du secteur des télécoms (Tigo, Expresso et Orange) et les autres experts qui sont dans le secteur comme les Tics, avec l’Artp pour qu’on expose les problèmes et qu’ensemble, on cherche les solutions qui sécurisent les intérêts du pays ». Mais semble t-il, de concertations il n’yen aura point.

Par ailleurs, selon des sources, l’Agence de régulation des télécommunications et postes (Artp) est décidé à ce que force reste à la loi. Aussi, l’Agence, selon nos informations devrait convoquer dans les heures qui viennent son Conseil de surveillance pour se donner les moyens de faire appliquer le décret présidentiel et pouvoir ainsi permettre à « Global Voice » d’installer son matos et commencer ses opérations. Artp - Global Voice - Sonatel, c’est probablement le feuilleton de l’hivernage. Avec les inondations et les délestages de la Senelec, les vacances seront tout sauf délicieuses.

Marème Badio

(Source : Wal Fadjri, 17 août 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)