twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaire Etat du Sénégal-Millicom : Karim Wade prêt à en débattre

mercredi 10 mars 2010

Le ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, de l’Aménagement du territoire, des Transports aériens et des Infrastructures, Karim Wade s’est dit disposé à ’’débattre (publiquement) des modalités suivant lesquelles l’Etat du Sénégal a décidé de renégocier les termes de l’attribution de la licence Sentel en 1998’’.

M. Wade a exprimé ce sentiment dans une lettre dont l’APS a obtenu copie et qui est une réponse à l’invitation que le Directeur de la RFM (privé) lui avait lancée dans une lettre datée du 28 février dernier pour débattre de l’affaire ‘’Etat du Sénégal contre Millicom’’.

’’Nous nous réjouissons de cette initiative qui nous offre l’opportunité, comme nous en avons publiquement fait la demande, de débattre des conditions d’attribution de la licence Sentel en 1998’’, écrit notamment le ministre d’Etat Karim Wade dans sa lettre.

Selon lui, ce ’’débat réunirait d’une part les responsables de Millicom/Sentel, Mark Beuls et David Kimche (anciens vice-présidents), Mikael Grahne (actuel président et CEO du Groupe) et Pape Abdoul Ba (président du Conseil d’administration de Sentel), et d’autre part les membres du gouvernement socialiste de l’époque dont notamment, Ousmane Tanor Dieng, ministre d’Etat, ministre des Affaires et Services présidentiels, Mouhamed El Moustapha Diagne, ministre de l’Economie et des Finances et les ministres de la Communication, Serigne Diop et Aissata Tall Sall.’’

’’Nous espérons, ajoute M. Wade, que tous les autres acteurs concernés par ce dossier feront preuve de la même disponibilité et n’essayeront pas pour une raison ou pour une autre de se soustraire à cet exercice de vérité’’.

(Source : APS, 10 mars 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)