twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Addis-Abeba : Macky Sall participe à une réunion de haut niveau du "Smart Africa Alliance"

dimanche 31 janvier 2016

Le Président de la République Macky Sall a pris part, dimanche à Addis-Abeba (Ethiopie), à la troisième réunion de haut niveau sur un projet d’installation d’une infrastructure de TIC en Afrique au sud du Sahara dit "Smart Africa" sur invitation du président rwandais Paul Kagamé, a constaté l’APS.

Tenue à l’hôtel Shareton en plein centre ville d’Addis-Abeba cette rencontre à réuni plusieurs chefs d’Etat africains dont Macky Sall, Roch Marc Christian Kaboré (Burkina Faso), Ibrahim Boubakar Keita (Mali), Ali Bongo Odimba (Gabon).

Les différents chefs d’Etat, sur invitation de Paul Kagamé, ont échangé autour des projets mis en place dans le cadre de Smart Africa dont le but est la création d’une structure de hautes technologies de l’information et de la communication (TIC) pour connecter l’Afrique sub-saharienne.

Constatant leur retard dans le domaine des TIC, plusieurs pays africains avaient décidé en 2013 à Kigali (Rwanda) de regrouper leur force "pour aller plus vite" dans le processus d’installation d’infrastructures numériques capables de porter les besoins en TIC de la partie sub-saharienne du continent.

Les 11 pays membres de Smart Africa Alliance (Burkina Faso, Gabon, Kenya, Mali, Rwanda, Sénégal, Soudan du Sud, Tchad, Ouganda, Côte d’Ivoire et Angola) avaient décidé de procéder à une levée de fonds de 300 milliards de dollars d’ici 2020 pour construire une infrastructure TIC clé en main qui permettrait de connecter à l’internet toute l’Afrique sub-saharienne.

En connectant toute l’Afrique sub-saharienne, les neuf pays qui forment la Smart Africa Alliance sont sûrs que cela facilitera l’adoption d’un certain nombre de nouveaux usages comme la gouvernance numérique, la télémédecine, l’enseignement en ligne.

Au cours de cette réunion d’Addis-Abeba, il a été décidé l’octroi de bourses à des étudiants africains évoluant dans le domaine des TIC. Outre les étudiants qui sont à l’université de "Carnegie Mellon" de Kigali, ceux de l’Ecole supérieure multinationale des télécommunications (ESMT) basée à Dakar pourraient bénéficier des bourses de Smart Africa.

"Un arrangement est en cours pour octroyer des bourses aux étudiants ouest-africains qui sont à l’ESMT de Dakar", a expliqué un document de compte-rendu de la dernière réunion de Conseil d’administration de Smart Africa.

(Source : APS, 31 janvier 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)