twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Accessibilité d’Internet et des réseaux sociaux pour les adolescents : Moyens de distraction, d’information et d’éducation...

mercredi 23 novembre 2016

De nos jours, internet est devenu une source d’information, un moyen de communication et même d’éducation des plus usités par la société, surtout les jeunes. A l’aide de leur ordinateurs ou téléphones les jeunes peuvent se connecter facilement pour faire des recherche ou se distraire. Mais attention, il y a des sens interdits et à charge pour les parents de veiller sur leurs enfants pour ne pas passer outre.

Avec le développement des Technologies de l’information et de la communication, le téléphone portable et Internet sont des moyens de communiquer, de s’informer, de s’éduquer et même de se distraire presque indispensables de nos jours. N’empêche, il se passe des choses peu catholiques dans Internet et les réseaux sociaux qui devraient éveiller la curiosité des parents pour encadrer les « navigations » et l’utilisation de ses outils modernes par leurs enfants. C’est du moins l’avis de ce parent rencontré à Dakar.

Il s’explique : « Je pense que les adolescents utilisent internet et les réseaux sociaux généralement pour tas de choses comme s’éduquer ou s’informer. La plus part des enfants sont sur les réseaux sociaux comme Facebook, Whatsapp, Instagram et d’autres. Mais je pense qu’à un certain moment, les parents doivent regarder ce que font leurs enfants parce qu’il y a des obstacles à ne pas franchir dans ces réseaux sociaux. Sur Internet, il y a tas de mauvaises choses. Certaines images sont trop compromettantes et les adolescents n’ont pas droit à ces images. Raison pour la quelle nous, parents, nous devons savoir et veiller sur ce que nos enfants regardent et publient et ce qu’ils ne doivent pas regarder ou publier. Parce qu’il y a danger et des risque que l’enfant ne soit détourné par ces images ».

Mais, Internet et les réseaux sociaux, ce n’est pas que des sens interdits. Au contraire, ils sont rentables et très bénéfiques pour les adolescents qui savent utiliser ces outils à bon escient parce qu’il y a des informations qu’ils peuvent en tirer pour renforcer leurs connaissances ou leurs savoirs, confie Ndèye Astou Cissé, élève en classe de 4e. « Je suis élève en classe de 4e et j’ai 16 ans. Je me connecte sur Facebook pour discuter avec mes amis très souvent. Je m’informe aussi. Par exemple l’information sur « le crime commis sur la personne de la vice-présidente du CESE (Conseil économique social et environnemental, ndlr), tuée par son chauffeur », je l’ai reçue grâce à Facebook. Pour moi, Facebook est un moyen de recréation qui me permet d’échanger avec des amis et de m’informer sur certains sujets ou les histoires de la vie ».

Toutefois, Ndèye Astou Cissé reconnait que des fois l’ont peut tomber sur des choses qui ne sont pas catholiques, mais il suffit juste de savoir ce que l’ont veut. « Oui, certes il m’arrive parfois de tomber sur des images qui ne sont pas jolies à voir. Mais n’empêche, je me connecte pour trouver ce qui m’intéresse et rien d’autre ». Même remarque chez Aida qui s’empresse de relever que Facebook est un réseau qui attire l’attention de tout le monde ou presque parce que c’est un moyen d’éducation et d’information rapide. « Ce que je peux dire surtout sur que j’ai tiré de Facebook, c’est que la communication passe vite et on peut même faire des recherche sur beaucoup de choses. C’est un moyen d’éducation en quelque sorte ».

Gabrielle I. Sagna

(Source : Sud Quotidien, 23 novembre 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)