twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Accès à l’internet dans les pays francophones : les régulateurs télécoms se concertent à Abidjan, les 8 et 9 mai prochains

mardi 14 mars 2017

Le Réseau francophone de la régulation des télécommunications (Fratel) tiendra les 8 et 9 mai prochains à Abidjan, en Côte d’Ivoire, un séminaire sur le thème : « Quelle régulation pour la promotion d’un internet ouvert ? » À l’invitation de l’Office fédéral de la communication (Ofcom) de Suisse, président du Fratel, et de l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (Artci), les pays membres traiteront les questions relatives à l’accès à l’internet (couverture, disponibilité, qualité de service, etc.), d’une part, et des politiques menées pour promouvoir un accès ouvert et performant, d’autre part.

Selon une note transmise à CIO Mag ce lundi 14 mars, il s’agira en particulier de décrire les solutions pour améliorer la connectivité et les développements des réseaux dans les différents pays membres de Fratel ou encore les nouveaux outils numériques de production collaborative pour la mesure de qualité du réseau fixe ou mobile. Seront aussi débattues au cours dudit séminaire, les pratiques contractuelles et commerciales des opérateurs sur leurs réseaux, mais également leurs relations avec certains fournisseurs de contenus et d’applications.

Adoption du protocole IPv6

D’après le document, l’état d’adoption du protocole IPv6, les accords d’interconnexion directe (peering) entre fournisseurs d’accès internet et fournisseurs de contenus et d’applications pourront également faire l’objet d’échanges lors de cette réunion. De même que les enjeux liés à la sécurisation des réseaux et à la souveraineté numérique.

Pour tout cela, trois tables seront organisées sur les sous-thèmes suivants : « Quelle régulation pour soutenir l’accès à l’internet fixe ou mobile ? » ; « Quels outils réglementaires à disposition des régulateurs pour garantir la neutralité de l’internet ? » ; et « Quid des enjeux relatifs au fonctionnement technique de l’internet et à la qualité des relations entre les acteurs ? ».

Notons que ce séminaire de Fratel en terres ivoiriennes sera agrémenté par une balade sur la lagune Ébrié qui traverse Abidjan, la capitale économique, ainsi qu’une visite touristique de la ville balnéaire de Grand Bassam.

(Source : CIO Mag, 14 mars 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)