twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Abdoulaye Wade : ‘’Je n’octroie pas de fréquence de télévision à un investisseur étranger’’

dimanche 21 mars 2010

Le président de la République, Abdoulaye Wade, a assuré que pour ’’les intérêts du pays’’ son gouvernement n’attribuera pas de fréquence de télévision à un investisseur étranger.

‘’J’ai dit que n’importe quel Sénégalais peut ouvrir une télévision ou une radio s’il le souhaite, mais à la condition qu’il ne finance pas son projet avec l’argent de l’extérieur. C’est clair’’, a déclaré Me Wade dans une interview diffusée dimanche par Radio futurs médias (RFM, privée).

‘’Je défends les intérêts du pays et je ne l’autoriserai jamais. J’ai des renseignements très sûrs. Si quelqu’un prend de l’argent ailleurs pour avoir une télé, je ne peux pas l’accepter’’, a-t-il insisté.

Parlant de ses alliés lors de l’élection présidentielle de mars 2000, qu’il avait remportée, il a soutenu qu’ils ne pouvaient prétendre à un partage du pouvoir parce que n’étant pas élus.

‘’Nous sommes alliés dans un contexte particulier, mais nous étions différents fondamentalement dans la philosophie. Je reconnais qu’ils ont combattu à mes côtés jusqu’à ce que je sois au pouvoir, mais ils doivent comprendre que c’est moi le président’’, a souligné Me Wade.

’’Je ne dis pas que nous ne nous sommes pas battus ensemble pour que j’arrive au pouvoir, a-t-il expliqué, mais ils doivent savoir que c’est moi qui suis au pouvoir, avec toutes les faveurs que la Constitution me donne. Mais, je ne peux former un gouvernement collégial pour leur demander à chaque fois leur avis sur tout ce que je fais. Je ne le ferai pas parce que c’est moi que le peuple a élu et non eux.’’

‘’Ce sont les communistes qui forment ce type de gouvernement et on perd beaucoup de temps si chacun doit parler. Ils devaient savoir que je suis un libéral et que la personne représente plus pour moi qu’un groupe où l’individu n’est rien’’, a-t-il argué.

Abdoulaye Wade a écarté du pouvoir beaucoup de ses alliés qui avaient soutenu sa candidature au second tour de la présidentielle de 2000, qu’il avait remportée devant le candidat socialiste Abdou Diouf.

(Source : APS, 21 mars 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)