twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Abdoulaye Baldé rappelle l’enjeu importance de la dimension genre et des TIC

lundi 25 septembre 2017

Le ministre des Postes et Télécommunications, Abdoulaye Bibi Baldé, a souligné lundi l’importance de la dimension genre et des TIC pour le développement des communautés et nations de l’Afrique francophone.

‘’La dimension Genre et les technologies l’information et de la communication (TIC) constituent un enjeu important pour le développement de nos communautés et de nos nations entières’’, a-t-il dit lors de l’ouverture, à Dakar, de la Conférence régionale pour l’Afrique francophone sur l’intégration de la dimension genre dans les politiques et programmes du secteur des TIC.

Cette rencontre est organisée en partenariat avec l’UNESCO, ONU Femmes, la Fondations World Wide Web, l’Alliance pour l’accès à l’Internet (A4AI), la CEDEAO, la BAD et Facebook.

D’après lui, ’’cette conférence contribue à accélérer l’intégration de la dimension genre dans les politiques du secteur des TIC en Afrique francophone.’’

De plus, elle constitue "une opportunité de créer un réseau de pairs entre les gouvernements d’Afrique francophone et, en particulier, les ministères chargés d’élaborer des politiques et programmes qui exploitent le pouvoir d’accès à l’information’’.

Abdoulaye Bibi Baldé estime qu’il est impératif, pour les acteurs concernés, de ‘’faire plus et mieux pour réduire les inégalités structurelles persistantes qui empêchent beaucoup de femmes et d’hommes de participer pleinement à l’économie numérique.’’

‘’Un internet plus largement accessible et mieux utilisé peut non seulement avoir de profondes répercussions sur la vie des populations, mais également offrir des avantages considérables à l’économie de la société au sens large‘’, a-t-il poursuivi.

A l’en croire, "le Sénégal s’est engagé résolument à mettre en œuvre avec succès (…) l’intégration du genre dans les politiques et programmes du secteur des TIC’’.

A ce titre, il s’est réjouit du prix GEM TECH attribué au Sénégal en 2015 par ONU- Femmes et l’Union Internationale des télécommunication, dans la catégorie "Gouvernance, politique et élargissement de l’accès tenant compte des questions d’égalité hommes femmes dans le secteur des TIC ‘’, à l’issue d’un concours impliquant 50 pays au monde.

(Source : APS, 25 septembre 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)