twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Abdou Karim Sall remplace Abou Lô : Un homme du sérail aux manettes de l’ARTP

mercredi 7 mai 2014

Désormais, il aura le lourd fardeau de présider aux destinées de l’ARTP. Mais heureusement, Abdou Karim Sall, pour ne pas le nommer, est loin d’être un "bleu" dans le secteur névralgique de régulation des télécoms. En clair, le nouveau Dg de l’ARTP n’est pas en terrain inconnu.

Très tôt, depuis sa tendre enfance, le virus de la communication l’a atteint, le poussant "alors qu’il était encore au collège, à faire des recherches sur la communication", nous a appris un de ses condisciples avec lequel il a cheminé à la SONATEL.

Ainsi, lorsqu’il s’agira de faire un choix, il va jeter son dévolu sur des études approfondies dans ce secteur. C’est pourquoi Abdou Karim Sall déposa alors ses baluchons en Tunisie, plus précisément à Sup Télécom du pays de Ben Ali. Il y décrochera son parchemin d’ingénieur en télécommunication. En dépit d’alléchantes propositions, il préférera revenir au bercail où il sera coopté par la SONATEL qui lui fera gravir bien des échelons, avant de le bombarder Chef d’agence, plus précisément celle de Rufisque.

Parallèlement, il partagera les idéaux du chef de file de l’APR, en adhérant au parti du Président de la République dès ses premiers balbutiements en 2008. Depuis lors, il n’a plus quitté cette formation en dépit des menaces et autres intimidations du régime sortant. C’est ainsi qu’il sera nommé patron du regroupement des cadres Apéristes de la banlieue dont il reste le coordinateur.

Après la victoire de 2012, Abdou Karim Sall sera nommé au sein du Fonds de Développement des services universels de Télécom par le Président Macky Sall, puis au collège de l’ARTP. Pour ainsi dire qu’il s’était quelque peu préparé à sa nouvelle mission.

Cet originaire d’Orkadiéré dans le département de Kanel (Région de Matam), "mordu de la banlieue dakaroise", marié à une épouse (du moins pour le moment), est père d’un bout de bois de Dieu..

(Source : Dakar Actu, 7 mai 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)