twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Abdou Karim Sall : « Ce que nous comptons faire en 2017 »

vendredi 10 février 2017

Abdou Karim Sall, Directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et postes (Artp), a présidé ce vendredi, l’ouverture du troisième forum de formation et de partage organisé à l’endroit des professionnels de l’information et de la communication. Il en a profité pour évoquer un certain nombre de projets qui ont un impact majeur sur le développement du secteur des télécommunications, notamment la mise en place des opérateurs mobiles virtuels, le free roaming, les opérateurs d’infrastructures, le dégroupage, les quelques modifications de la loi sur les télécommunications, c’est à dire le code et les deux décrets qui ont été signés et qui concernent les opérateurs d’infrastructures. “Pour le cas du dégroupage, vous savez aujourd’hui avec l’opérateur historique Sonatel, tout ce qui est boucle locale, c’est à dire la continuité métallique à travers les câbles, est détenu par Sonatel. Comme nous avons d’autres acteurs qui ont besoin de ces capacités et filières, il est important de faire en sorte que cette partie de la boucle soit dégroupée et soit acceptée pour les autres au même titre que l’opérateur historique. C’est quand même quelque chose d’important pour le secteur.

La deuxième chose à retenir, c’est les fournisseurs d’accès internet. Cette année, depuis que le processus a démarré, il y’a 6 mois, nous sommes en train de compléter l’écosystème des télécommunications au Sénégal en faisant venir 3 fournisseurs d’accès internet au même titre que les opérateurs actuels.

Concernant les opérateurs mobiles virtuels, il est important que nous puissions ouvrir la concurrence. Elle se fera sans créer de réseau supplémentaire. Dans certains pays développés, ils n’ont pas leur propre réseau, mais ils s’appuient sur le réseau existant des opérateurs pour proposer des offres aux clients. Il y’a aussi le free roaming démarré depuis l’année dernière et qui fait partie des projets importants de cette année-ci.D’ailleurs, le terme de ce projet est attendu le 31 mars 2017 pour qu’il soit dans l’espace de la Cedeao”, explique le Dg de l’Artp.

Il ajoute que l’Autorité de régulation a commencé le travail avec ce qu’on appelle l’Initiative Smart Africa qui regroupe 5 pays Africain, notamment le Sénégal, la Guinée, le Mali, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. “Ces derniers ont échangé et matérialisé dans le protocole d’accord signé à Abidjan qui permettra de mettre en place le free roaming dans l’espace Cedeao. Ainsi, l’objectif visé est de faire en sorte que la libre circulation des biens et des personnes consacrées dans l’espace Cedeao soit également appliquée au niveau des télécommunications en mettant ce qu’on appelle le “one area network’’, c’est-à-dire mettre en place un seul réseau Africain pour que quand quelqu’un de cette espace se déplace qu’il puisse se sentir dans son propre réseau”, ajoute-t-il.

Selon le Dg de l’Artp, les communications de roaming sont traditionnellement surtaxées aux opérateurs.

“Actuellement, nous avons fait en sorte que quand quelqu’un est en roaming dans un pays de l’espace, il ne paye pas quand il reçoit un appel. De ce fait, nous avons demandé à ce que ceux qui séjournent dans ces pays puissent aussi être facturés aux mêmes tarifs que les clients résidents. Ceci va faciliter la mobilité dans l’espace et nous permettra de développer les technologies de l’information et de la communication”, explique-t-il.

(Source : Seneweb, 10 février 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)