twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Abdou Karim Mbengue directeur de la communication et des relations extérieurs de la Sonatel : « nous avons reçu la facture de l’Artp, mais il n’y a eu aucune fraude »

samedi 16 juillet 2016

Le Directeur de la communication et des relations extérieurs de la Société nationale des télécommunications du Sénégal (Sonatel), Abdou Karim Mbengue, est revenu à la charge suite à la décision de l’Autorité de régulation des télécommunications et de postes (Artp) qui a infligé une amende de 13,9 milliards de francs CFA à la Sonatel pour fraude. D’après lui, il n’y a eu aucune fraude.

« Le Dg de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) a annoncé une présumée fraude de la Société nationale des télécommunications du Sénégal (Sonatel) par rapport aux fréquences, aux stations qui sont déclarées. Il n’en est rien, il n’y a aucune fraude », a d’emblée pesté M. Mbengue.

Il a aussi précisé : « Nous avons reçu une facture de l’Artp qui a donc procédé à un recensement et qui a évalué le montant de la facture à 8 milliards de francs Cfa. Nous avons reçu le courrier le mardi 12 juillet. Et les services techniques de Sonatel sont en train de vérifier la facture, la fiabilité et l’exhaustivité de la facture. Et après vérification de la facture, nous allons répondre à l’Artp pour lui donner notre avis sur le recensement auquel elle a procédé ».

D’après le Directeur de la communication, « il ne s’agit pas du tout de fraude. On a bien reçu une facture de l’Artp. Mais ce qui nous a étonnés, c’est que nous ayons reçu le courrier le 12 juillet et qu’en moins de 48 heures, elle nous notifie l’amende. Or, la procédure voudrait que nous regardions d’abord cette facture et qu’ensuite nous répondions au courrier de l’Artp. Et une fois que nous sommes d’accord sur le montant de la facture, nous la payons ».

En outre, M. Mbengue regrette que ces échanges se fassent par voie de presse : « Nous regrettons que sur ces échanges-là, que ça se fasse par voie de presse. Nous souhaitons que les échanges sur les tractations fassent directement entre les opérateurs et l’organe de régulation plutôt que par voie de presse ».

(Source : Dakar Actu, 16 juillet 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)