twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Abdou Kane, Pdg de WAW Telecom : Révolutionner l’internet au Sénégal

mardi 5 janvier 2021

Un passionné de télécommunications

Abdou Kane a passé son enfance à Kaolack puis suit des études à Dakar avant de rejoindre son père aux Etats-Unis, où il s’inscrit à l’Université. Il commence à s’intéresser au domaine des télécoms et s’installe au Canada, où il intègre la société Merit Global Enterprise et prend la direction du développement commercial pour l’Europe et l’Afrique. Il fait dès lors ses armes dans cette entreprise spécialisée dans les infrastructures télécoms de pointe. Des rencontres opportunes et l’appel d’offre de l’Etat sénégalais pour le marché de la téléphonie-internet, l’ont convaincu de se positionner dans ce domaine longtemps chasse gardée des grands opérateurs qui verrouillent les pays africains dans une situation de quasi-monopole. Une concurrence aussi bénéfique que nécessaire.

Développer l’offre Internet pour favoriser l’expansion économique et sociale du Sénégal

C’est ainsi que fin 2016 naît WAW, un nouveau fournisseur d’accès à Internet par la volonté d’Abdou Kane de révolutionner et de redistribuer le marché de l’Internet au Sénégal. Pour ce dirigeant, tout le monde sans exception doit pouvoir disposer d’une connexion de qualité. En s’entourant d’amis fidèles rencontrés tout au long de son parcours, il crée cette entreprise 100 % africaine et “made in Sénégal” dont il devient le Directeur Général.

Aujourd’hui bien implantée dans le paysage digital sénégalais, WAW dont le nom signifie “oui” en wolof, propose la 4G et deux fois plus de débit que l’ADSL, avec un rapport-qualité prix très compétitif. Même si dans l’immédiat, l’entreprise est centrée sur la fourniture d’accès à Internet, elle prévoit de basculer rapidement vers un grand nombre de services à valeur ajoutée, de nature à répondre au plus près des besoins des consommateurs et notamment des starts-up sénégalaises. En déployant WAW dans diverses localités du Sénégal, Abdou Kane compte bien booster ainsi le développement économique et social du pays et y démocratiser la connectivité haut débit, à moindre coût.

(Source : Léral, 5 janvi)er 2021

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 17 227 783 abonnés Internet

  • 16 672 913 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,10%
    • 3G : 28,11%
    • 4G : 55,79%
  • 247 760 abonnés ADSL/Fibre (1,45%)
  • 305 746 clés et box Internet (1,77%)
  • 1364 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,44%
  • Internet mobile : 98,56%

- Liaisons louées : 4 420

- Taux de pénétration des services Internet : 97,12%

(ARTP, 31 décembre 2022)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%
(Internet World Stats 31 décembre 2018)


- 8861 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2022)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 297 046 abonnés
- 256 076 résidentiels (86,21%)
- 40 970 professionnels (13,79%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 31 décembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 854 830 abonnés
- Taux de pénétration : 117,57%

(ARTP, 31 décembre 2022)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik