twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

ARTP : Le commissaire rejette les comptes de l’exercice 2008

jeudi 15 avril 2010

Le commissaire aux comptes de l’Agence de régulation des postes et des télécommunications (Artp) a rejeté les comptes de l’exercice 2008, après avoir soulevé plusieurs zones d’ombres et bizarreries dans les chiffres. Une décision qui intervient au moment où le nouveau directeur général s’apprête à publier le nouvel organigramme de l’Artp. Seule certitude du moment : au nombre de huit ou neuf, les Directions seront réduites à deux, chapeautées par deux staffs. Qui va tomber ?

Le voile continue d’être levé à l’Agence de régulation des télécommunications et des postes(Artp), depuis le changement intervenu à la tête de la Direction générale. Selon des sources très sûres, le Cabinet Gaye, commissaire aux comptes légal de l’Artp, a rejeté les comptes de l’exercice 2008. Ce, après avoir pointé du doigt, dans un rapport, plusieurs « manquements », ainsi que des « incohérences » qui « remettent en cause la véracité des comptes », selon de sources très sûres. Il reste maintenant à savoir quelles conséquences le nouveau directeur général de ladite Agence, Ndongo Diao, va tirer de cette position du commissaire aux comptes. Dès son arrivée déjà au poste, ce dernier avait jeté un coup d’œil sur le budget en cours, avant de prendre certaines décisions radicales. Ainsi, les mêmes sources indiquent qu’il avait « cassé » des engagements à plus de deux milliards de F Cfa. Pour la plupart, des marchés de consultance.

Un journaliste, qui s’était vu octroyer un contrat en or de 25 millions de F Cfa pour une consultance « dont on peut douter du sérieux », a vu d’ailleurs récemment ses paiements être gelés, en attendant que la nouvelle Direction générale y voie plus clair. Recevant récemment les délégués des travailleurs, le directeur général a annoncé, d’ailleurs, des mesures « fortes » très attendues au sein de l’Artp.

En effet, Ndongo Diao compte réduire les Directions de l’Artp, au nombre d’une dizaine. « Celles-ci seront maintenant au nombre de deux seulement, chapeautées par deux staffs », confient des sources autorisées. Le nouvel organigramme devrait d’ailleurs sortir dans les prochains jours, après les changements intervenus au sein des postes stratégiques et dans la comptabilité de la boîte.

Cheikh Mbacké Guissé

(Source : L’As, 15 avril 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)