twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

ARTP-ANOCI : Abdoulaye Baldé parle d’ un appui logistique et non de l’argent reçu.

mardi 16 mars 2010

Concernant l’ANOCI dans l’affaire ARTP, le Conseil de Régulation de cette dernière structure affirme que l’argent versé à l’ANOCI était :"pour répondre positivement à la demande d’appui en TIC de l’ANOCI formulée par le Directeur de l’ARTP en sa qualité de membre de la communication communication et TIC pour l’organisation du sommet au Sénégal." Aujourd’hui l’ancien Directeur exécutif de l’ANOCI Abdoulaye Baldé explique.

Le ministre des forces armées ancien Directeur exécutif de l’ANOCI était sur les ondes de la RFM pour les besoins du débat du jour dans le grand journal. Interrogé son éventuelle interpellation par la justice, il répond :"je ne vois pas ce que je vais dire à la Justice parce que je ne suis pas concerné, ça ne concernait nullement pas l’ANOCI., ni Karim Wade ni moi-même n’avions été membres de cette commission » avant d’ajouter que :« la somme d’argent qui été agitée n’a jamais été remise à l’ANOCI en tant que structure qui a été régie par un décret en 2004 ». Pour explications l’ancien Directeur exécutif de l’ANOCI précise :"encore que ce n’est pas de l’argent mais un appui logistique dont l’ARTP détient par ailleurs les factures ».

Selon Abdoulaye Baldé :« à deux mois de l’organisation de la Conférence islamique il y’ avait une commission nationale chargée de l’organisation qui regroupait plusieurs ministères, plusieurs agences, plusieurs structures du secteur privé avec plusieurs sous-commissions. Et chacune de ces commissions avait présenté un budget et avait trouvé un certain nombre de partenaires ».

"C’est dans ce cadre que la commission qui était chargée de la communication et des TIC avait sollicité un certain nombre de travaux et l’ARTP avait fait un appui à cette structure" a souligné le ministre des Forces armées.

Pour conclure Abdoulaye Baldé affirme :" je ne vois pas comment un membre de l’ANOCI pourrait être cité dans cette affaire ».

Charles Thialice Senghor

(Source : Pressafrik, 16 mars 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)