twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

ARTAO : Abdoulaye Bibi Baldé pour le développement d’infrastructures numériques de qualité

jeudi 5 juillet 2018

Le ministre de la Communication Abdoulaye Baldé préconise la réalisation de projets nationaux et communautaires de développement d'infrastructures numériques de qualité, pour que le continent africain puisse s'arrimer à la société de l'information. Les voies d'un "arrimage" des pays africains à la société de l'information "passent par la réalisation de projets nationaux et communautaires de développement d'infrastructures numériques de qualité", a souligné M. Baldé, également en charge des Télécommunications, des Postes et de l'Economie numérique. Il présidait la cérémonie officielle d'ouverture de la 15e assemblée générale de l'Assemblée des régulateurs de télécommunications de l'Afrique de l'Ouest (ARTAO). Selon le ministre de la Communication, les programmes inclus dans le plan stratégique de l'ARTAO sont d'un "grand intérêt" pour le continent africain et pour la sous-région. Il précise que ces programmes portent sur une meilleure coordination de la transition digitale dans la sous-région, la gestion des pratiques liées au roaming, la coordination du partenariat public-privé pour un développement à grande vitesse du secteur des télécommunications. M. Baldé a de même évoqué l'adoption de directive pour la portabilité de numéros ainsi que la coordination des politiques sur la cybercriminalité entre les différents acteurs. A ses yeux, "toutes ces préoccupations'' de l'ARTAO sont en phase avec les initiatives développées par le gouvernement du Sénégal, à travers la stratégie nationale "Sénégal numérique 2025". Ce programme vise "le numérique pour tous et pour tout usage d'ici 2025 au Sénégal", a rappelé Abdoulaye Bibi Baldé. Dans la même perspective, le gouvernement sénégalais "a élaboré et validé la Stratégie nationale de cyber-sécurité du Sénégal pour un cyber espace en 2022 de confiance, sécurisé et résiliente pour tous", a-t-il dit. "Plus que toute autre partie du monde, l'Afrique se doit de mettre en place un environnement des plus favorables pour accélérer le développement des infrastructures, des télécommunications et des TIC. Des maillons importants dans le processus d'édification d'une société de l'information inclusive et durable", a indiqué le ministre de la Communication. S'adressant aux participants venus de 15 pays africains, il leur a assuré que le Sénégal "soutient les initiatives régionales et sous-régionales visant le développement des télécommunications". Il a évoqué la mise en place d'un marché commun africain dans le cadre d'un secteur des télécommunications "ouvert, compétitif et complémentaire capable de contribuer à l'atteinte des objectifs de développement durable". L''Assemblée des régulateurs de télécommunications de l'Afrique de l'Ouest (ARTAO), créée en 2003, à son siège à Abuja, au Nigeria. Elle compte 14 Etats membres de la CEDEAO plus la Mauritanie. L'ARTAO vise le développement des infrastructures et des usages des télécommunications ainsi que l'adaptation de la réglementation du secteur.

(Source : APS, 5 juillet 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)