twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

À l’école : Les « TIC » sont des sources d’informations pour les élèves

mercredi 11 août 2004

Le Groupe pour l’Étude et l’Enseignement de la Population (GEEP) est pour que l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) à l’école soit formalisée. Pour cela, les ‘’TIC’’ devraient être introduites au cœur de l’activité pédagogique, pour en faire des sources d’informations et des supports d’apprentissage.

Depuis lundi, se tiennent à l’École Normale Supérieure de Dakar, des Journées scientifiques de trois jours destinées à porter, au grand public, les résultats des recherches menées sur l’impact des Technologies de l’Information et de la Communication dans l’Enseignement Moyen et Secondaire au Sénégal. Cette rencontre réunit plusieurs Professeurs Relais Techniques (PRT) des différents établissements concernés par l’intervention du Groupe d’Études pour la Population (GEEP).

Ces moments de travaux sont, selon Ibrahima Senghor, Coordonnateur national des clubs EVF (Éducation à la Vie Familiale), considérés comme des journées portes ouvertes, qui permettront au public d’avoir une meilleure connaissance des réalisations et perspectives faites par les « espaces cyber-jeunes ».

Ces journées permettront aussi de tirer les leçons d’une « expérience novatrice d’introduction des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) en milieu scolaire, de dégager avec les acteurs et partenaires les axes d’un nouveau programme », explique Ibrahima Senghor.

L’expérience d’introduction des « TIC » dans l’Enseignement Moyen et Secondaire au Sénégal est menée depuis 1998 par le GEEP. Elle a permis le développement d’un réseau national d’espace cyber-jeunes, qui offre, à de nombreux élèves et professeurs, un accès à Internet et de grandes opportunités pour l’apprentissage par le moyen des « TIC ». On stipule, dans un rapport de recherche, que les Technologies de l’Information et de la Communication ont un impact sur les stratégies d’enseignement et les performances scolaires et participent à l’amélioration de la qualité de l’éducation.

Dès lors, il convient, pour le GEEP, de formaliser cette utilisation des « TIC » à l’école, en les introduisant au cœur de l’activité pédagogique, pour en faire des sources d’informations et des supports d’apprentissage. Cela suppose, au préalable, de l’avis de M.Ibrahima Senghor, la prise en charge des « TIC » comme technologie éducative dans la formation initiale des enseignants. Ce qui serait, toujours selon M. Senghor, une occasion de mieux préparer les enseignants à intervenir efficacement, aussi bien au sein de l’école que dans le cadre d’un enseignement à distance.

MOHAMADOU SAGNE

(Source : Le Soleil 11 aout 2004)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)