twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

5e Réunion du Conseil Africains des Régulateurs (CAR)

jeudi 9 août 2018

Le Conseil Africain des Régulateurs (CAR) est un nouvel organe continental à vocation consultative qui regroupe l’ensemble des Autorités ou Agences de régulation du secteur des télécommunications en Afrique, dont la mission est de stimuler la révolution technologique sur le continent et de créer un marché numérique unique commun en Afrique. En bref, il a été créé pour renforcer la collaboration africaine et permettre aux régulateurs de travailler plus étroitement pour soutenir le programme de transformation numérique.

Le CAR a été créé le 9 mai 2017, en marge du 3ème Sommet Transform Africa à Kigali, au Rwanda, au cours duquel ils ont tenu leur réunion inaugurale et nommé un bureau permanent composé de : le Président, M. Lin MOMBO, Président de l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) du Gabon, le 1er vice-président, M. Abdoul Karim SALL, Directeur général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) du Sénégal et le 2ème vice-président, M. Cheick Sidi Mohamed NIMAGA, Président de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (AMRTP) du Mali.

Les réunions du CAR se tiennent trimestriellement, chaque fois dans un pays africain différent, et rassemblent l’ensemble des Autorités ou Agences de régulations des États membres de l’alliance Smart Africa, des États non membres ainsi que les organismes de réglementation des télécommunications régionales africains (EACO, WATRA, ITC, etc.). Ces réunions, supervisées par le Secrétariat de Smart Africa, ont abouti à l’adoption d’un certain nombre de résolutions toutes conformes à la vision des Chefs d’États membres du Conseil d’administration de l’Alliance.

Depuis sa création, le CAR a déjà tenu cinq réunions dont :

  • Kigali, Rwanda : le 9 Mai 2017 ;
  • Kigali, Rwanda : le 11 Septembre 2017 ;
  • Conakry, Guinée : les 14 et 15 Décembre 2017 ;
  • Libreville, Gabon : les 28 et 29 Mars 2018 ;
  • Lomé, Togo : les 25 et 26 Juillet 2018.

Les plus hautes autorités encouragent cette initiative, raison pour laquelle la quatrième réunion du CAR tenue à Libreville a été placée sous le haut patronage du Président de la République du Gabon, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA.

La 5ème réunion du CAR, tenue à Lomé, au Togo, a réuni 20 Pays : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Egypte, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée Bissau, Guinée, Libéria, Madagascar, Mali, Rwanda, Sénégal, Soudan du Sud, Togo et Zimbabwe. L’Union Internationale des Télécommunications (UIT) a également participé à cette réunion.

La réunion a été ouverte par l’honorable Cina Lawson, Ministre des Postes et de l’Economie numérique du Togo. Dans son discours d’ouverture, elle a rappelé les principes ambitieux qui orientent les actions de Smart Africa et son application dans certains projets phares telle que l’implémentation du Réseau Africain Unique et a appelé pour sa mise en œuvre dans les meilleurs délais.

Mr. Lin Mombo, Président du CAR, a répété l’importance de travailler ensemble pour la transformation numérique de l’Afrique. Il a également lancé un appel pour une mise en œuvre urgente du projet de Réseau Africain Unique. Il a en outre informé les participants que le 29 Juin 2018, le Conseil des ministres du gouvernement de la République du Gabon a acté l’adhésion du Gabon à l’initiative du "Réseau Africain Unique ".

Dans ses remarques introductives, M. Jean Philbert Nsengimana, Conseiller Spécial du Directeur Exécutif du Secrétariat de Smart Africa, a rappelé aux participants les grandes attentes du conseil d’administration par rapport à la mise en œuvre des projets phares de Smart Africa. Il a également invité chaque État membre à collaborer étroitement avec le Secrétariat de Smart Africa pour l’atteinte des différents objectifs fixés par le Conseil.

Sur invitation du Secrétariat de Smart Africa, Asia Policy Partners LLC a fait une présentation sur la stratégie numérique de la zone de libre d’échange (CFTA) pour l’Afrique. Cette présentation a été suivie par panel sur le même sujet avec l’Honorable Ministre Mme. Cina Lawson, Mr. Jean Philbert Nsengimana et Mr. Lin Mombo.

La 5ème réunion du CAR s’est conclue par l’adoption de plusieurs résolutions telles que (1)faire progresser la mise en œuvre effective du projet de Réseau Africain Unique (RAU), (2) accélérer l’adoption d’une résolution portant réglementation de l’itinérance et des communications internationales au sein de l’espace Smart Africa, (3) Encourager une collaboration solide et opérationnelle de groupes de travail qui oeuvreront pour une harmonisation des politiques et des réglementations en Afrique, (4) Travailler ensemble pour évaluer l’impact des OTT sur le secteur des Télécommunications en Afrique, (5) Explorer les moyens de réduire de manière significative les tarifs d’accès à Internet sur le continent et (6) soutenir, en collaboration avec l’Union Africaine et l’UIT, les pays africains pour la migration de l’analogique vers le numérique.

En fin de compte, les attentes des chefs d’État des pays membres de l’Alliance SMART AFRICA sont élevées et l’ensemble des résolutions adoptées lors des réunions du Conseil Africain des des Régulateurs prouve à suffisance le sérieux, la pertinence et la rigueur avec lesquels les problématiques liées au secteur des TIC en Afrique sont abordées, tout en leur donnant une visibilité concrète.

La prochaine réunion du CAR se tiendra au Caire, en Egypte, en novembre 2018.

(Source : Smart Africa, 9 aout 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)