twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

4G : Sonatel n’a pas encore fait d’offre

mercredi 1er avril 2015

La Société nationale de télécommunications (SONATEL) soutient dans un communiqué n’avoir pas encore fait de propositions à l’Etat pour l’exploitation de la 4G. Une information qui bat en brèche les affirmations de l’Etat qui soutenait que les propositions reçues des opérateurs de télécommunications présents sur le marché national ont été jugées insuffisantes.

Contrairement au communiqué du ministère des Télécommunications et des Postes qui indiquait sur la 4G : « Les propositions reçues des opérateurs de télécommunications présents sur le marché national ont été jugées insuffisantes et ne prennent pas en compte les préoccupations de l’Etat du Sénégal en termes d’investissements futurs. Le gouvernement doit par ailleurs se donner une meilleure visibilité sur les ressources de fréquences à mettre à la disposition des opérateurs pour le déploiement global de la 4G, à cause principalement du processus de réaménagement des fréquences qui ferait suite au basculement à la télévision numérique », la Sonatel n’a pas encore fait une offre au gouvernement du Sénégal.

C’est ce que fait savoir l’opérateur historique dans un communiqué ce matin. Une façon de taire la rumeur sur les capacités de cet opérateur qui avait en charge la phase expérimentale de cette technologie de pointe.

Toutefois, la Sonatel fait savoir à ses clients dans un communiqué que la phase-pilote de la 4G a pris fin mardi 31 mars à 23h59, à la suite de la décision du gouvernement sénégalais de suspendre ce processus, en attendant de meilleurs opportunités pour l’exploitation de cette technologie. L’opérateur de téléphonie affirme que cette décision gouvernementale lui a été notifiée le lundi 30 mars 2015.

« Nous vous tiendrons informés du lancement commercial du réseau 4G d’Orange lorsque les autorités en auront fixé les modalités », indique la Sonatel qui affirme qu’elle n’a pas encore été invitée à soumettre une proposition pour l’obtention d’une licence 4G.

Pape Ismaïla Keïta

(Source : Réussir Business, 1er avril 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)