twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

47e session de l’Icann à Durban : Activation prochaine de nouveaux noms de domaines sur Internet

samedi 20 juillet 2013

Lors de la 47e réunion publique de l’Icann, du 14 au 18 juillet à Durban (Afrique du Sud), le premier groupe de registres et bureaux d’enregistrement d’Internet a signé de nouveaux accords avec l’Icann, propulsant de nouveaux noms de domaine génériques de premier niveau (gTLD) dans la dernière ligne droite avant leur activation en ligne.

Trois sociétés ont signé l’Accord de registre (Ar) et cinq autres ont signé l’Accord d’accréditation des bureaux d’enregistrement (Abe), qui inclut les bureaux d’enregistrement du Sénégal, d’Australie, de France et des États-Unis.

Les registres opèrent des domaines de premier niveau. Les bureaux d’enregistrement sont les entités auprès desquelles les noms de domaine sont enregistrés.

Les trois registres ont déposé des demandes pour des noms de domaine de premier niveau utilisant des caractères linguistiques arabes, chinois et cyrilliques.

Commentant cette signature, lors de l’ouverture de cette session, Fadi Chehadé, président et directeur général de l’Icann a déclaré : « Il s’agit d’un accomplissement exceptionnel... Nous entamons la dernière étape avant l’activation des Tld dans le serveur racine d’Internet. »

M. Chehadé a également rendu hommage à Nelson Mandela, l’ancien président de l’Afrique du Sud de renommée mondiale, actuellement hospitalisé, en affirmant que les philosophies de Mandela devraient servir de principes directeurs au sein de l’écosystème Internet. « Nous devons réaliser que nous sommes intrinsèquement interdépendants et nous devons donc apprendre à être conciliants. L’Afrique, à l’instar de Madiba, définit cette vision », a expliqué M. Chehadé. « Nous devons conserver l’esprit de Madiba. »

Selon le Dr Elham Ibrahim, commissaire de l’Union africaine chargé des infrastructures et de l’énergie, « Internet est l’un des plus grands cadeaux publiques du 20e siècle ». Il a ajouté que « les noms de domaine africains apporteront des avantages financiers, économiques et socioculturels au continent ».

Il faut bien reconnaître avec le Dr Hamadoun Touré, secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications et à propos de l’Icann qu’il existe un besoin de définir un « objectif visant à travailler ensemble en cultivant une relation basée sur la collaboration et la coopération ... Ce qui fonctionne aujourd’hui ne fonctionnera pas nécessairement demain. Nous devons ouvrir un dialogue continu ».

L’Icann par l’Icann (organisme américain privé fondée en 1998, gère l’attribution des noms de domaines sur Internet) a pour mission d’assurer le fonctionnement stable, sûr et unifié du réseau Internet sur le plan mondial.

(Source : Le Soleil, 20 juillet 2013)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)