twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

42e Rencontre internationale de l’Icann : Le Sénégal veut s’insérer davantage dans la communauté Internet

mardi 25 octobre 2011

Dakar abrite, depuis hier, la 42e réunion de l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (Icann).Me Abdoulaye Wade, qui présidait la cérémonie d’ouverture, a insisté sur l’importance pour le Sénégal de s’insérer davantage dans l’ère du numérique.Ce, dit-il, parce que internet peut être un outil au service de la démocratie.

‘Internet, c’est la démocratie la plus parfaite’, a annoncé Abdoulaye Wade, hier, alors qu’il présidait la 42e réunion de l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (Icann). Le président de la République constate en effet qu’avec seulement 5 % des utilisateurs de cet outil, notre continent n’est pas au cœur des activités d’internet.

Si le développement des réseaux sociaux tels que twitter, facebook, etc., a permis, il y a quelques mois, un réveil des pays arabes et ainsi joué un rôle de support à l’expression démocratique de ces peuples, l’intérêt d’internet lors de la rencontre d’hier n’est en réalité pas envisagé dans cette optique. Il est davantage question des stratégies de croissance que permettent l’essor des nouvelles technologies de l’information et de la communication (Ntics), la communication et l’interconnexion des populations à des fins notamment commerciales. Ainsi, Wade se réjouit de la place du Sénégal qui ‘est devenu, en quelques années, un centre international d’attrait des Ntics, notamment visible à travers l’installation de bureaux de grandes firmes comme Google, Nokia, Samsung, Ibm...à Dakar’, cite-t-il à titre d’exemples, avant d’ajouter que ‘la stabilité d’internet est cruciale pour la croissance de nos économies’.

Suite à ce constat, le chef de l’Etat annonce alors le lancement prochain d’un programme appelé ‘Education numérique pour tous’, qui va concerner 8 mille écoles au Sénégal pour favoriser l’accès à internet. Ce, dès le bas âge. Dans l’optique d’une stratégie directement tournée vers l’international, le ministre chargé des Télécommunications du Sénégal, Moustapha Guirassy, a émis auprès des membres du conseil d’administration de l’Icann des propositions. Ce, en vue de renforcer la place du Sénégal, et plus globalement de l’Afrique, dans le développement d’internet dans le monde. Moustapha Guirassy propose entre autres, d’inclure les extensions ‘.africa’ ou ’.afric’, que Icann installe un de ses bureaux en Afrique, que le groupe soutienne l’intégration d’une charte éthique pour éviter les conflits d’intérêt et que toutes ses publications soient accessibles dans toutes les langues, et particulièrement en français. C’est, en effet, dans un esprit visant une meilleure insertion des pays africains dans l’accès et le développement du réseau Internet qu’a eu lieu la rencontre.

Le choix de Dakar comme capitale symbolique pour accueillir cette 42e édition semble alors pertinent. Si le directeur général d’Icann, Rod Beckstrom, constate qu’au cours de ces 25 dernières années, l’accès à Internet a été multiplié par 25, il déplore néanmoins la faible participation des Africains à ce processus. D’autant plus que, selon lui, ‘internet est la plus grande collaboration de l’histoire qui pourrait accroître l’influence de l’Afrique, et lui permettre davantage d’engagement’.

Anaïs Tankam

(Source : Wal Fadjri, 25 octobre 2011)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)