twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

3ème troisième licence de télécom : les 100 milliards de Sudatel n’ont guère atterri au Trésor

mercredi 14 septembre 2011

Les câbles de Wikileaks continuent à faire couler de l’encre et de la salive. Aujourd’hui encore, le site américain sort une nouvelle révélation toute aussi rocambolesque sur les 100 milliards engrangé par l’Etat du Sénégal dans le cadre de la vente de la troisième licence de télécom. L’équipe de Wade vit un sale temps en cette période préélectorale avec les révélations préjudiciables des câbles de Wikileaks qui mettent à nu ses « deals ».

Dans son câble repris aujourd’hui par l’Enquête, Wikileaks informe que de hauts fonctionnaires du ministère de l’économie et des finances ont révélé à l’ex-ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal Marcia Bernicat que : « les 200 millions de Dollards (100 milliards de F Cfa) n’ont pas atterri dans les comptes du trésor public national ». Cette somme pharamineuse a été détournée de sa procédure légale par de gros bonnets du régime Wadiste.

De qui s’agit-il ? Mystère et boule de gomme. La Sudatel avait en effet réglé son dû en deux tranches : un premier virement de 44,775 milliards F Cfa le 19 Septembre 2007 et un second de 44,306 milliards F Cfa. Par ailleurs, la somme des déboursements irréguliers de l’Etat s’élèveraient à 500 milliards de F Cfa d’après ces hauts fonctionnaires qui s’en ont ouvert à Mme Bernicat. Pire encore, dans une note confidentielle exploitée par Wikileaks, le ministre du Budget Abdoulaye Diop en remplacement d’Ibrahima Sarr à ce poste, avait confié à Mme Bernicat : « à un certain moment, j’ai perdu le pouvoir de contrôler les dépenses du pays ». Et qu’il s’était opposé à moult reprises à des demandes de virement du président Wade. L’on se demande alors à qui est destiné l’argent de l’Etat. Aux peuples ou aux comptes personnels de ceux qui incarne l’Etat ?

(Source : Picc Mi, 14 septembre 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)