twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

3ème édition de l’IT Forum - Réflexions sur la cyber criminalité et la dématérialisation des ressources informatiques

vendredi 22 avril 2011

La 3e édition de l’IT Forum a été ouverte sous la présidence du ministre de la Communication, des Télécommunications et porte parole du gouvernement, Moustapha Guirassy. Organisée par le CIO Mag en collaboration avec les clubs de directeurs des systèmes informatiques (Dsi) du Sénégal et de la Cote d’Ivoire, cette rencontre permet de débattre des questions liées à la cybercriminalité et au Cloud Computing.

A l’occasion de la 3e édition de l’IT Forum, le ministre Moustapha Guirassy, tout en se réjouissant de l’implication des Dsi, a assuré que le thème de cette édition sur la cybercriminalité et le Cloud Computing (un concept qui fait référence à la dématérialisation des ressources informatiques au profit d’un service à la demande) est doublement important.

Selon le ministre, la cybercriminalité est un fléau mondial. Elle peut être commise à grande échelle et la police spécialisée semble être de plus en plus dépassée. Aujourd’hui poursuit-il, « l’Afrique ne représente que 2 % du commerce mondial, mais près de 10% de la cybercriminalité ». Ce désastre coûte plus de mille milliards de dollars chaque année et risque à la longue de miner l’économie et menace même la sécurité de nos nations.

Le développement du Net bien que très positif, a charrié dans les foyers des méfaits surtout pour les enfants. C’est pour lutter contre cela que le ministère des télécommunications a initié le programme « Pour un internet sûr ». Celui-ci devra selon M. Guirassy « permettre de lutter contre ces fléaux qui exposent les enfants ». Dans le milieu informatique, il est question maintenant du Cloud Computing qui est la dématérialisation des ressources informatiques. Un nouveau modèle qui permet aux organisations, pays ou entreprises de confier la gestion de leurs données à des sociétés spécialisées, une bonne trouvaille a assuré le ministre, dans une société en constante mutation. Il suggère toutefois de s’assurer que la sécurité et la confidentialité accompagnent ce processus.

Infrastructures en mode « Cloud Computing »

De son côté, Mohamed Diallo directeur de publication du magazine CIO Mag (un magazine qui traite d’informatique), a soutenu que « les entreprises sont conscientes que la mise en oeuvre d’infrastructures en mode Cloud Computing aura un impact significatif sur l’organisation du département informatique et nécessitera l’adoption de nouveaux outils et de nouvelles pratiques d’administration ».

Devant les différents experts en informatique de l’Afrique de l’ouest et du Centre, le ministre a également rappelé les actes posés par le président de la République Me Abdoulaye Wade dans le sens du développement et la promotion des Tics dans notre pays et même au delà.

L’adoption du code des télécommunications et la mise en place du premier incubateur sénégalais ou pépinière des entreprises du secteur des Tics sont autant d’éléments qui montrent la volonté du Sénégal de promouvoir ces technologies. « C’est dans ce cadre que s’inscrit, la décision du Président Abdoulaye Wade d’accompagner la réflexion afin que le développement de nos économies repose sur les Tics » avance M. Guirassy. Il a annoncé la tenue prochaine d’un Conseil présidentiel sur le Tics qui impliquera le gouvernement, les partenaires publics et privés dans la réflexion afin de soutenir ce secteur. Cet engagement au plus haut niveau du chef de l’Etat sera, selon le ministre, « une occasion de définir les meilleures politiques au niveau national pour mieux porter ce secteur ».

Au mois d’octobre prochain, le Sénégal abritera également la 42ème édition d’une rencontre internationale sur les Tics(Icann). Celle-ci se tient pour la première fois sur le continent. Le ministre estime que la rencontre de l’Icann permettra aux Africains de porter une réflexion et qu’ils pourront se prononcer sur la gouvernance mondiale d’Internet.

A.M. Ndaw

(Source : Le Soleil, 22 avril 2011)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)