twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

1er octobre : Journée de boycott des services de Orange Sénégal

samedi 3 octobre 2015

Ce 1er octobre marque la journée de boycott des services de l’opérateur de téléphonie Orange au Sénégal. « Une journée de boycott initiée par les internautes sénégalais fatigués de se faire arnaquer par l’opérateur Orange » peut-on lire dans plusieurs réseaux sociaux.

Sur la toile, de nombreux internautes ont participé durant des jours à dénoncer « la cherté des services du premier opérateur téléphonique du Sénégal », comme en témoigne d’ailleurs les publications déversées quotidiennement dans le groupe facebook « Si toi aussi tu te sens arnaquer par Orange » qui compte aujourd’hui plus de 40 000 membres.

Sur le site web dédié à cette journée de boycott, l’on peut lire plusieurs messages d’indignations des internautes sénégalais : « Validité credit POURQUOI ???? Pourquoi sommes nous obligés de consommer notre crédit qu’on a ACHETER dans un délai limite. Je pense que c’est la pire des arnaques »

Une journée de boycott pas partagée par tous…

Si la journée de boycott continue de susciter l’adhésion des internautes sénégalais, il n’en demeure pas moins que certains ne partagent pas la façon de procéder à ce boycott. Charles Sanches, activiste et défenseur des droits humains estime pour sa part que ce combat devrait se mener en mettant l’Etat du Sénégal devant ses obligations.

« Je suis moi-même un abonné des services téléphonies et Internet de Orange et il m’arrive de crier ma rage au regard du rapport coût / qualité de service. J’ai même essayé de quitter mais je dois dire que les autres opérateurs ne m’ont pas non plus convaincu.

Ce genre d’action conduit à défausser l’Etat de ses responsabilités qui est garante de s’assurer du respect du cahier des charges des opérateurs télécoms. » explique Mr Sanches dans un post sur publié son mur facebook.

(Source : Echos 2 rues, 1 er octobre 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)