twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Zimbabwe : le ministre des télécoms demande aux ambassadeurs de vendre la vision TIC du pays à l’étranger

mardi 16 juillet 2019

Le ministre des Technologies de l’Information, des Services postaux et des Services de courrier, Kazembe Kazembe, a appelé les ambassadeurs du pays à vendre la vision nationale des TIC dans leur pays d’affectation. Il s’exprimait ainsi le 15 juillet 2019, au cours d’une audience qu’il a accordée à Sophia Nyamudeza, la nouvelle ambassadrice en Indonésie, Jetro Ndlovu, envoyé aux Emirats arabes unis, Vusumuzi Ntonga nommé en Algérie et Abigail Shonhiwa envoyée en poste en France.

Dans le Programme de Stabilisation Transitoire (PST), initié par le gouvernement du président Emmerson Mnangagwa, qui se donne comme objectif de faire du Zimbabwe un pays à revenu intermédiaire supérieur, d’ici 2030, la partie 3 consacrée à la réforme des secteurs productifs fait de l’économie numérique une priorité. Les ambassadeurs zimbabwéens pourraient à cet effet jouer le rôle de commerciaux en vantant les opportunités d’investissement dans le secteur TIC national. Ils pourraient contribuer au développement de l’enseignement, de l’innovation, de la recherche et de l’investissement dans les segments des télécoms, de l’internet, de la cybersécurité, des start-up, de l’e-gouvernement, etc.

«  Nous savons que le monde entier est en train de converger vers un village mondial numérique, nous ne pouvons donc pas être laissés pour compte, en tant que Zimbabwe  », a déclaré le ministre Kazembe Kazembe qui a, par ailleurs, souligné que les ambassadeurs ont un rôle crucial à jouer pour inciter les investisseurs à considérer le Zimbabwe comme la meilleure destination pour les investissements sur le continent.

(Source : Agence Ecofin, 16 juillet 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)