twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Zimbabwe : l’attrait pour les OTT a fait chuter le revenu du marché mobile de 10% au 1er trimestre 2017

mardi 4 juillet 2017

Pour le premier trimestre de l’année 2017, achevé en mars dernier, le chiffre d’affaires du marché mobile zimbabwéen était de 179,8 millions de dollars US. Il a reculé de 9,7% comparé aux 199,2 millions de dollars enregistrés au quatrième trimestre de 2016. Dans son rapport trimestriel, l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (Potraz) a justifié ce recul par le fort attrait des consommateurs pour les OTT (Over-the-top) que sont Whatsapp, Skype, Viber et autres.

D’après le régulateur télécoms, la substitution par les consommateurs des services voix et SMS traditionnels pour les OTT a provoqué une chute du volume d’appels et de SMS consommé. Le trafic voix qui représente 58,9% des revenus des opérateurs de téléphonie mobile ne comptait plus que 993 582 256 minutes d’appels contre 1 069 944 767 minutes, le trimestre précédent. Soit un recul de 7%. Conséquence, la contribution des segments voix et SMS a été en baisse, avec une incidence sur le chiffre d’affaires global du marché mobile. Le segment data par contre, sur lequel fonctionnent les OTT, a connu une légère croissance. Sa contribution au chiffre d’affaires du marché mobile a cru de 20,2% au 4ème trimestre 2016, à 21,5% au 1er trimestre 2017.

Pour la Potraz, l’impact global des OTT sur la performance des opérateurs de téléphonie mobile devrait se poursuivre à moins que ces derniers ne proposent des idées innovantes pour contrer cette concurrence qui risque de prendre de l’ampleur. Une situation qui pourrait susciter le blocage des OTT par les opérateurs qui ont toujours dénoncé ces entreprises auprès du régulateur télécoms pour concurrence déloyale.

Au 31 mars 2017, dans un marché du mobile zimbabwéen fort d’un peu moins de 12,9 millions de consommateurs, Econet Wireless détenait toujours la place de leader avec 6,3 millions de consommateurs, en croissance de 0,5%. NetOne occupait la seconde place avec 4,8 millions d’abonnés, en hausse de 1,9%. Telecel fermait la marche avec ses 1,7 million de clients, en recul de 1,1%.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 4 juillet 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)