twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Zimbabwe : Le gouvernement envisage de privatiser TelOne et NetOne avant la fin 2019

mardi 13 août 2019

Au Zimbabwe, les opérateurs télécoms TelOne et NetOne pourront peut-être ne plus être la propriété exclusive de l’Etat d’ici la fin 2019. D’après le ministre zimbabwéen des Finances Mthuli Ncube qui fait l’annonce, les deux opérateurs publics de télécommunications devraient être privatisées dans le cadre d’un désengagement progressif de l’Etat dans le capital de plusieurs entreprises. Ainsi, l’Etat cèdera ses parts pour ne conserver plus que 26% dans chacune des sociétés, de quoi lui permettre de conserver une certaine emprise, et de bloquer certaines décisions.

Le ministre va même plus loin et fait savoir que d’éventuels repreneurs se sont déjà fait connaitre. C’est le cas par exemple du géant sud-africain MTN, de l’autre sud-africain Telkom, ainsi que de Oi, propriété de l’Angolaise Isabel Dos Santos. « Au départ, nous voulions privatiser TelOne et NetOne séparément, puis nous avons décidé de les regrouper en une seule entité, c’est pourquoi nous avons dû trouver un conseiller pour unifier ces deux transactions et cette étape prend un certain temps », explique le ministre Mthuli Ncube.

Un jumelage qui pourrait s’expliquer par la mauvaise santé de TelOne qui reste déficitaire. Ceci, contrairement à NetOne qui a affiché à la fin 2018 un bénéfice de 20 millions de dollars. Pour l’instant, aucune note officielle n’évoque le montant de la transaction. Cependant, certains médias zimbabwéens à l’instar du journal TechZim évoquent un montant pouvant atteindre les 300 millions de dollars.

Jephté Tchemedie

(Source : Digital Business Africa, 13 août 2019)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)