twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vers une harmonisation des systèmes informatiques de la Douane et du Trésor

dimanche 5 mai 2013

Le gouvernement a engagé de nouvelles réformes dans le but d’harmoniser les systèmes d’information entre les services de la Douane et ceux du Trésor public pour une meilleure visibilité des transactions de part et d’autre, a indiqué le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Kane.

‘’Il y a une réforme qui est en train d’être initiée pour qu’il y ait une harmonisation à terme du système d’information entre les services douaniers et le trésor. Nous voulons que le système de la douane dialogue avec le système du trésor public’’, a-t-il dit, samedi.

M. Kane intervenait à l’ouverture de la quatrième Assemblée générale ordinaire du Collectif des journalistes économiques du Sénégal (COJES), une association créée en septembre 1995.

‘’C’est un long chemin sur le quel j’avance avec l’appui des partenaires comme la Banque mondiale. (…) Nous voulons que si le transitaire paye [à la Douane], que le recouvrement soit immédiatement visible par le Trésor’’, a-t-il expliqué.

Le ministre des Finances a estimé qu’il était ‘’extrêmement important que celui qui est un importateur soit connu aussi au niveau des Impôts’’, avant d’assurer que le projet d’harmonisation est presque arrivé à terme.

‘’Ce sont des réformes majeures sur lesquelles j’ai eu beaucoup à y travailler en interne et qui arrivent aujourd’hui à une phase de début de concrétisation’’, a confié M. Kane.

‘’C’est avec ces réformes que notre pays pourra faire des pas en avant, parce qu’on aura une plus grande clarté des acteurs en termes de personnes physiques et en termes de personnes économiques’’, a-t-il souligné.

Organisée dans les locaux de la Banque mondiale à Dakar, la quatrième assemblée générale du COJES a réuni plusieurs journalistes, des responsables de services de communication dans différentes structures, etc.

Ses missions et objectifs vont dans le sens de soutenir la vocation des journalistes professionnels spécialisés dans le traitement de l’information économique et financière dans toute publication ou agence, radio, télévision et presse en ligne au Sénégal.

(Source : APS, 5 mai 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 606 817 abonnés Internet

  • 9 340 927 abonnés 2G+3G (97,20%)
  • 135 690 clés Internet (1,40%)
  • 111 795 abonnés ADSL (1,20%)
  • 18 405 abonnés bas débit (0,20%)
    - Liaisons louées : 21 114

- Taux de pénétration des services Internet : 62,97%

(ARTP, 31 décembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 290 636 abonnés
- 224 105 lignes résidentielles (77,11%)
- 66 463 lignes professionnelles (22,87%)
- 1 148 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,91%

(ARTP, 31 décembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 758 366 abonnés
- Taux de pénétration : 103,29%

(ARTP, 31 décembre 2017)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)